Journee mondiale de l’autisme : 10 stars qui se battent contre ce trouble

Rain Man, The Good Doctor ou encore plus récemment Hors Normes…  les troubles du spectre de l'autisme (TSA) inspirent le cinéma et la télévision. Pourtant, de nombreuses idées fausses circulent encore ce dernier. C’est pourquoi des personnalités - qui vivent l’autisme au quotidien - ont fait le choix d’en parler sans tabou. Petit aperçu de leur combat dans notre diaporama.

L’autisme, un trouble encore assez méconnu

Selon l’Inserm, environ 700 000 Français souffrent d’autisme, 100 000 ont moins de 20 ans. Par ailleurs, les TSA représentent ainsi entre 0,9 % et 1,2 % des naissances, soit environ 7 500 bébés chaque année. 

Ce trouble reste assez méconnu. Si la moitié des personnes interrogées par le collectif Autisme en 2012 savaient que l’origine réelle de l’autisme était des troubles neurologiques, un tiers assurait à tort qu’il était atteint de troubles psychologiques. Les jeunes semblent mieux informés puisque 65% des 25/34 ans répondaient correctement.

Si les premiers signes du trouble du neurodéveloppement se manifestent généralement entre 18 et 36 mois, il n’est pas rare que certains autistes ne soient diagnostiqués qu’à l’âge adulte.

Les personnes touchées par des TSA sont susceptibles de présenter :

  • des difficultés avec les interactions sociales ;
  • des problèmes de communication : cela peut toucher le langage ou la communication non verbale ;
  • des réactions sensorielles inhabituelles
  • des troubles du comportement liés à un "répertoire d’intérêts et d’activités restreint, stéréotypé et répétitif".

Ces conditions peuvent par ailleurs entraîner des difficultés d’apprentissage et/ou d'insertion sociale.

L’Inserm précise sur son site internet : "en revanche, contrairement à une idée répandue, l'autisme n'est pas systématiquement associé à un retard intellectuel. Le syndrome d'Asperger, par exemple, est un TSA associé à un très bon développement intellectuel. Cependant, un tiers des personnes concernées par un TSA présente une déficience intellectuelle, de gravité très variable". 

Sources

Dossier Autisme, Inserm, 18 mai 2018

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.