Allergies : les soulager sans ordonnance

Publi-rédactionnel - Ce contenu est présenté par SHOP-PHARMACIES
Crises d’éternuements ou encore démangeaisons cutanées, les allergies touchent entre 25 et 30% des Français. Si l’éviction de l’allergène constitue le premier moyen de prévention, il existe des traitements pour soulager ces symptômes pénibles : le tout avec ou SANS ordonnance ! Explications.
Allergies : les soulager sans ordonnance

Les allergies et leurs traitements

L’évitement de l’allergène

Il est l’unique solution concernant les allergies alimentaires. L’ingestion de l’allergène provoque une libération d’histamine à l’origine des symptômes respiratoires, cutanés ou digestifs. Le gouvernement a fixé la liste des 14 allergènes alimentaires afin d’éclairer les 3% des Français (1) qui souffrent d’allergie. Il leur recommande de consulter systématiquement la composition des produits sur les étiquettes. Ces précautions sont aussi applicables en cas d’intolérances (au gluten ou au lactose). L’injection d’épinéphrine est le traitement d’urgence contre une réaction allergique grave ou choc anaphylactique.

Le recours aux médicaments

Les allergies respiratoires et cutanées sont plus difficilement prévisibles. Heureusement, les traitements antiallergiques ne manquent pas.

La rhinite allergique ou « rhume des foins » touche 25 % de la population (2). Il résulte d’une hypersensibilité aux pollens ou à d’autres allergènes (animaux, acariens, poussières). Il se manifeste par des éternuements et des larmoiements voire une conjonctivite. Ces manifestations sont soulagées par des antihistaminiques anti-H1 ainsi que des décongestionnants et des corticostéroïdes par pulvérisation. L’administration d’un collyre est recommandée en cas d’atteinte oculaire. La désensibilisation est le seul traitement durable.

La rhinite est parfois compliquée par des crises d’asthme. Le traitement de fond se compose de corticoïdes inhalés, de bronchodilatateurs à longue durée d’action, d’antagonistes des récepteurs de leucotriènes ou encore des anti-immunoglobines E dans les cas sévères.

Enfin certaines maladies de peau telles que l’urticaire ou l’eczéma peuvent être d’origine allergique. Les crises d’urticaire sont déclenchées par l’ingestion d’un aliment, d’un médicament ou l’application cutanée d’un produit. L’eczéma allergique touche souvent les mains ou le visage (causé par des cosmétiques, les bijoux en nickel ou les gants en latex). Les corticoïdes d’application locale soulagent les démangeaisons. Les antihistaminiques anti-H1 sont prescrits en cas d’urticaire.

Allergies, quand recourir à l'automédication ?

L’automédication est une solution en cas de symptômes légers. Si les symptômes sont aigus (tels que l’asthme) ou récurrents, consultez un médecin.

Soulager le rhume des foins sans ordonnance

  • des antihistaminiques sans ordonnance : Zyrtec ®, Zyrtec ®
  • des nettoyants anti-inflammatoires : Humex Rhume des foins ®, Nasoxx ®...

L’homéopathie peut être efficace (ex : Rhinallergy®, Coryzalia®, Sinuspax®…).

Des crèmes contre les démangeaisons cutanées

Contre l'eczéma et l'urticaire allergique, des crèmes soulagent les démangeaisons : Corapaisyl gel, onctose hydrocortisone crème, Cortisédermyl. Certaines plantes permettent aussi de calmer les crises ( la valériane, la camomille, le thym, le calendula, le cassis…). Parmi les traitements naturels, l'huile essentielle de lavande aspic est redoutable contre le prurit.

À noter que certains produits sans ordonnance peuvent prévenir les réactions allergies tels que les probiotiques (3) ou les omega 3 (4).

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.