8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Les acariens sont de petites bêtes invisibles à l'œil nu, puisqu'elles mesurent entre 0,2 et 0,4 mm de longueur. Ils se nichent dans votre literie, sur les peluches de vos enfants, dans les poils de votre moquette ou encore sur vos rideaux et se nourrissent de vos minuscules peaux mortes. 

S'ils ne vivent pas plus de trois mois en moyenne, ils se reproduisent très vite, en particulier dans les lieux chauds et humide. Dépourvus d'ailes, ils peuvent néanmoins se retrouver en suspension dans la pièce lorsque vous secouez vos draps et oreillers, par exemple, et sont souvent à l'origine d'allergies.

Or, certaines erreurs favorisent la prolifération de ces petites bêtes... Nous les listons dans ce diaporama, avec les explications du Dr Florence Trebuchon, allergologue.

Acariens : comment savoir si on est allergique ? 

Très fréquente, l'allergie aux acariens se manifeste le plus souvent par une rhinite et/ou une conjonctivite. Peuvent s'y ajouter une difficulté à respirer, de la toux, voire de l'eczéma. Pour aller plus loin dans le détail, les symptômes suivants peuvent vous mettre la puce à l'oreille : 

  • éternuements à répétition ; 
  • nez bouché / qui coule ; 
  • yeux et gorge qui picotent ; 
  • fatigue intense ;
  • eczéma plus ou moins diffus ; 
  • troubles du sommeil. 

Néanmoins, seul un médecin allergologue peut véritablement confirmer le diagnostic. Pour ce faire, celui-ci pratique un prick test : il s'agit d'injecter une petite quantité d'allergène dans la peau de l'avant-bras, afin de vérifier l'apparition (ou non) d'une réaction de type rougeur, gonflement ou démangeaison. 

Dans ce diaporama, l'allergologue Florence Trebuchon vous liste les erreurs fréquentes qui favorisent la prolifération des acariens dans votre foyer et donc, in fine, les réactions allergiques. 

Erreur 1 : Ne pas aérer sa chambre

1/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Si vous êtes allergique aux acariens, une des règles d’or est d’aérer quotidiennement votre chambre, quelle que soit la météo.

Pourquoi ? "Les acariens aiment la chaleur et l’humidité et, justement, l’air intérieur est chargé en humidité à cause de la vapeur d’eau qui se dégage de nos corps, de nos cuisines et de nos douches. Aérer permet de renouveler l’air de la pièce et d’abaisser son taux d’humidité", nous explique le docteur Florence Trebuchon, allergologue.

Attention : "Aérer permet de limiter la prolifération des acariens, mais ne constitue pas une mesure d’éviction", précise toutefois la spécialiste.

Bon à savoir : "Pensez aussi à mettre la Ventilation mécanique contrôlée (VMC) en marche pour renouveler l’air intérieur en continue", rappelle le docteur Trebuchon.

Erreur 2 : Laisser son matelas prendre de l’âge

2/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? "Les acariens sont principalement concentrés dans la literie, car elle contient beaucoup de peaux mortes, dont se nourrissent ces arachnides. Et, plus le matelas est vieux, plus il contiendra d’acariens", révèle le docteur Trebuchon. Ainsi, au bout de sept ou huit ans, il contiendra un taux d’acariens trop élevé pour quelqu’un d’allergique.

Comment faire ? Changez fréquemment de matelas ou ajoutez-y une housse anti-acarien.

Attention : Aspirer le matelas ou passer un nettoyeur vapeur dessus n’est pas efficace, et ce dernier risque même d’aggraver la situation. En effet, le "nettoyeur vapeur fera grimper la température du matelas à 60°C, ce qui favorisera la prolifération des acariens", met en garde l’allergologue.

Bon à savoir : Attention aux départs en vacances et aux déplacements : on ne sait jamais où on va dormir ni l’âge du matelas sur lequel on se reposera. "Pensez donc toujours à emmener votre traitement contre les allergies dans votre trousse de toilette", souffle la spécialiste.

Erreur 3 : Faire l’impasse sur le ménage

3/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? Les acariens vivent dans la poussière, mieux vaut donc qu’elle ne s’accumule pas.

Pour faire la poussière : Utilisez un chiffon humide ou électrostatique pour ne pas mettre la poussière qui contient les acariens en suspension dans l’air.

Si vous avez du carrelage ou du parquet : faites le ménage à la serpillère pour éliminer les acariens.

Si vous avez des tapis ou de la moquette : "Un aspirateur standard ne permettra pas de filtrer les acariens qui s’y trouvent. Ils seront remis en suspension dans l’air, et le simple fait de passer l’aspirateur pourra générer une gêne chez la personne allergique", explique le docteur Trebuchon. "Dans ce cas, équipez-vous d’un aspirateur à filtre à HEPA (filtre à particules aériennes à haute efficacité) qui éliminera les acariens", conseille-t-elle.

Erreur 4 : Chauffer sa maison à 21 degrés ou plus

4/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? Les acariens aiment la chaleur et l’humidité.

Comment faire ? "La température intérieure ne doit pas excéder 21 °C et l’humidité relative ne doit pas dépasser 50 %", détaille le docteur Trebuchon.

Le conseil de l’allergologue : "Si l’humidité est supérieure à ce seuil, que le logement n’est pas équipé d’une VMC ou que la maison n’est pas bien imperméable, utilisez un extracteur d'humidité."

Erreur 5 : Oublier de laver couette et oreillers

5/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? Ils peuvent constituer de véritables réserves à acariens.

Comment faire ? Lavez vos oreillers et vos couettes au moins deux fois par an, en machine ou en laverie automatique. "Un lavage à l’eau à 30 °C suffit à éliminer les acariens, contrairement au lavage à sec qui est inefficace contre ces animaux", précise le docteur Trebuchon.

Bon à savoir : Évitez les oreillers et les couettes en plume, car ils favorisent la prolifération d’acariens. Bannissez également les couvertures en laine, qui ne se lavent pas en machine.

Quid des draps ? Changez-les régulièrement, "mais pas plus fréquemment qu’une personne non allergique : les acariens passent au travers et se logent plutôt sur le matelas", nous apprend l’allergologue.

Erreur 6 : Enfant allergique : attention aux lits superposés

6/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? Dans des lits superposés, le lit du dessous reçoit les acariens du lit du dessus. Si votre enfant est allergique aux acariens, "faites le dormir dans le lit du haut", préconise le docteur Trebuchon.

Attention : Pensez à appliquer cette règle et à vérifier que le lit convient à ses exigences dans tous les lieux où il dort (deuxième parent en cas de garde alterné, nourrice, grands-parents…). "Sinon, il existe un risque que l’enfant développe des rhinites ou de l’asthme", prévient la spécialiste.

Bon à savoir : Pensez aussi à laver régulièrement ses peluches à la machine.

Erreur 7 : Se ruiner en produits anti-acariens pour rien !

7/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

Pourquoi ? Les produits anti-acariens sont inefficaces : ils les tuent, mais ne les éliminent pas ! "Or les déjections et les squelettes d’acariens sont aussi responsables des allergies", déplore Florence Trebuchon. "Il s’agit par ailleurs de produits chimiques néfastes pour la santé, qui contiennent même probablement des perturbateurs endocriniens", alerte-t-elle.

Erreur 8 : Haro sur les rideaux ?

8/8
8 erreurs qui favorisent les acariens dans votre maison

"Sentez-vous libre de décorer votre chambre comme vous le souhaitez" rassure le docteur Trebuchon. "Par exemple, avoir une chambre avec des rideaux est tout à fait envisageable pour une personne allergique, car on ne dort pas sur ses rideaux !" ajoute-t-elle.

Sources

Merci au docteur Florence Trebuchon, allergologue à Montferrier-sur-Lez (Hérault).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.