Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrete d-en manger

Même s'ils ne sont pas encore très nombreux, de plus en plus de Français affirment réduire leur consommation de viande, voire la supprimer complètement. Pour des raisons environnementales ou éthiques, à chacun ses motivations. Mais d’un point de vue santé, cette nouvelle routine peut s’avérer positive pour l’organisme, à condition d’équilibrer son assiette quotidiennement.
Avant de vous lister les huit bienfaits de ce régime alimentaire pour la santé dans notre diaporama, la rédaction vous propose un bref rappel de nos besoins quotidiens pour rester en forme.

Equilibre alimentaire : connaître ses besoins nutritionnels

“Les besoins nutritionnels des adultes varient selon le sexe, l'âge, la corpulence, l'activité physique quotidienne et l'existence éventuelle de problèmes de santé”, rappelle d’emblée le Dictionnaire Vidal.
Néanmoins, des “recommandations générales” existent afin d’avoir des règles de base de l'équilibre alimentaire sur lesquelles nous repérer. Pour un homme adulte, l’apport conseillé en énergie est, en moyenne, de 2 100 à 2 600 calories par jour, selon l’activité. Pour une femme adulte, il est de 1 800 à 2 200 calories.
Mais toutes les calories ne se valent pas ! Il existe trois grandes familles de macro-nutriments, à savoir les glucides, les lipides et les protides. D’après les recommandations officielles, les calories consommées par un adulte pratiquant une activité physique par semaine doivent suivre les proportions suivantes :

  • 55 % de glucides (2/3 issus de l’amidon et 1/3 du saccharose) ;
  • 30 % de lipides ;
  • 15 % de protéines.

Viande : les Français, toujours nombreux à en consommer

Si les protéines peuvent être d’origine végétale ou animale, il semblerait que les Français privilégient surtout cette seconde source alimentaire. D’après un sondage de l’Ifop réalisé fin 2020 pour France AgriMer, 68 % des Français pensent que l'on consomme trop de viande. Malgré ces remises en question, ils ne seraient que 2,2 % à être passé à un régime végétarien. Toujours selon ce sondage, un quart des personnes affirment limiter sa consommation de viande et 24 % se déclarent “flexitariens”.

Pour y voir plus clair et peut-être vous décider à franchir ou non le pas, la rédaction vous laisse découvrir les principaux bienfaits que cette diminution ou arrêt de consommation de la viande pourrait vous apporter.

Baisser votre taux de mauvais cholestérol

1/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

Selon une étude américaine parue en juin 2019 dans la revue American Journal of Clinical Nutrition, la viande blanche augmenterait autant le taux de mauvais cholestérol dans le sang que la viande rouge. Or, un taux trop élevé de LDL obstrue les artères. Cela a pour conséquences de diminuer l’apport de sang au muscle cardiaque et de favoriser la formation de caillots sanguins (thromboses) à l’origine de l’infarctus du myocarde et de l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Perdre du poids 

2/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

Une étude de 2015 publiée dans le Journal of General Internal Medicine montre que les personnes optant pour un régime végétarien perdent plus de poids que les autres. C’est d’autant plus vrai pour les personnes qui décident de supprimer tous les produits d’origine animale de leur alimentation.

Protéger votre cerveau 

3/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

Une étude publiée dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition révèle que la consommation quotidienne de 25 g de viande transformée augmente le risque de 44 % de souffrir de démence les années qui suivent.

Retrouver un bon équilibre acido-basique

4/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

L’idéal est d’avoir un pH sanguin autour de 7,4, c’est-à-dire légèrement alcalin pour éviter toutes sortes de pathologies inflammatoires (arthrite, tendinite, cystite, etc), de problèmes cardiaques, digestifs, etc. Or, certains aliments, comme la viande, acidifient le corps. Diminuer sa consommation ou la supprimer complètement permet donc d’aider l’organisme à retrouver un bon équilibre acido-basique. 

Réduire vos ballonnements

5/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

La viande, et notamment la viande rouge, est plus difficilement digérée par l’organisme à cause de la complexité de ses protéines. Cela peut entraîner de la fatigue car le corps a besoin d’une grande énergie pour digérer, mais aussi des flatulences et des ballonnements. 

Réduire vos risques de développer un cancer

6/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé la consommation de viandes transformées (charcuterie, saucisses, etc) comme “cancérigène avéré” pour l’être humain et la consommation de viandes rouges comme étant “probablement cancérigène”. 

Chaque année, “près de 5 600 nouveaux cas de cancers du côlon et du rectum seraient attribuables à la consommation de viandes rouges et de charcuteries”, rappelle l’Institut national du cancer.

Améliorer la santé de votre intestin 

7/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

La consommation de viande rouge avec excès pourrait perturber la flore intestinale et générer un terrain inflammatoire, augmentant les risques de développer une diverticulite,  d’après les auteurs d’une étude publiée en 2014 dans la revue Gut

Par ailleurs, remplacer la viande par un apport en fibres permet d’améliorer de façon considérable la qualité du microbiote intestinal, et par voie de conséquence, le système immunitaire de l’organisme. 

Retrouver une belle peau

8/8
Viande : 8 bienfaits pour le corps quand on arrête d'en manger

L’impact de l’alimentation sur la peau n’est plus à démontrer. Si certains aliments lui offrent une nouvelle jeunesse, notamment les fruits et les légumes, d’autres peuvent au contraire accélérer son vieillissement ou provoquer des inflammations cutanées (rougeurs, boutons, etc). C’est précisément le cas de la viande rouge et des viandes transformées. 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.vidal.fr/sante/nutrition/equilibre-alimentaire-adulte/recommandations-nutritionnelles-adulte.html#:~:text=Pour%20un%20homme%20adulte%2C%20l,800%20%C3%A0%202%20200%20calories. 

https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2021/05/Synthese-_-Vegetariens-et-Flexitariens-en-France-en-2020-IFOP.pdf 

https://link.springer.com/article/10.1007/s11606-015-3390-7 

https://academic.oup.com/ajcn/article/110/1/24/5494812?login=true 

Ouvrage : Naturopathie, Le Guide complet au quotidien de Marine Le Gouvello aux éditions Rustica 

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Alimentation?gclsrc=aw.ds&%3fgclid=Cj0KCQjw1ouKBhC5ARIsAHXNMI_lHDwI9x5iHO8VQN4th0GJLO1eB3nL_wa2tfy3oCv4N9p7eVJ_XtgaAoLaEALw_wcB&gclsrc=aw.ds 

https://academic.oup.com/ajcn/article/114/1/175/6178922?login=true 

https://gut.bmj.com/content/67/3/466 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer