Pesticides : les legumes a privilegier selon 60 millions de consommateurs

Les produits surgelés sont connus pour leur teneur élevée en vitamines et minéraux bénéfiques pour la santé. Une enquête de 60 millions de consommateurs à démontrer que ces aliments ne sont pas si sains qu’il n’y paraît. Des traces de pesticides ont été découvertes dans huit familles de fruits et légumes.

Plus de 134 articles ont été soumis à une analyse détaillée, ciblant plus de 600 produits nocifs. Sur la totalité des produits, 31 molécules différentes ont été trouvées dont des fongicides. "Les teneurs mesurées restent toutes sous les limites maximales de résidus fixées par la réglementation européenne", rapportent les auteurs de l’étude.

"Ils contiennent le plus de perturbateurs endocriniens potentiels ou avérés"

L’enquête révèle que les produits surgelés s’avèrent plus pollués que les produits frais. L’hypothèse avancée par le magazine pour expliquer cette différence est que les fruits et légumes sont immédiatement surgelés après la cueillette, ce qui ralentit la dégradation des molécules chimiques. En revanche, les produits frais sont souvent entreposés plusieurs jours à l'air libre et à la lumière, ce qui pourrait expliquer leurs plus faibles taux de pesticides.

Quatre familles de pesticides interdits en Union européenne ont été analysées. Le carbendazime en fait partie. Ce pesticide interdit en France depuis plus de 10 ans a été découvert dans 14 produits. Les framboises, les haricots verts et les petits-pois sont les aliments surgelés à éviter selon l’enquête. "Ils contiennent le plus de perturbateurs endocriniens potentiels ou avérés", soulignent 60 millions de consommateurs.

D’autres perturbateurs endocriniens spécifiés comme dangereux ont été trouvés dans les analyses. L’iprodione et le linuron en font partie. Le premier a été retrouvé dans deux échantillons de framboises. Concernant le second, sa présence a été découverte dans des abricots et dans des haricots verts.

La bonne nouvelle est que sur la totalité des aliments analysés, nombreux sont de bonne qualité. En voici un diaporama.

Petit-pois extra fondant de la marque Bonduelle

1/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Par contre, vous devez privilégier les petits pois extra-fondant de la marque Bonduelle ou les frais chez un producteur local.

Champignons de paris émincées en conserve de marque repère-notre jardin

2/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Parmi les familles de fruits et légumes analysées, les champignons de Paris se distinguent par une absence quasi totale de résidus. 

Champignons de paris émincées de Thiriet bio

3/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Comme la marques précédentes, ces champignons de Paris se distinguent par une absence quasi totale de résidus. 

Carottes en rondelles de Leader Price et d’Auchan

4/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Les adeptes des produits surgelés peuvent se rabattre sur les carottes en rondelles de Leader Price, celles d’Auchan et vendus dans les marchés locaux. 

Voir la suite du diaporama

Tomates les quartier pelés de Picard

5/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Parmi les familles de fruits et légumes analysées, les tomates se distinguent par une absence quasi totale de résidus. Selon 60 millions de consommateurs, ce constat peut être attribué en partie au mode de culture, largement produites sous serre et donc moins vulnérables aux pesticides.

Abricots de Saint Mamet

6/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

Si vous souhaitez consommer des abricots et des ananas, privilégiez ceux proposés par St Mamet, de Cora ou encore de chez Picard.

Ananas de Saint Mamet

7/7
Pesticides : les légumes à privilégier selon 60 millions de consommateurs

L'écorce robuste des ananas agit comme une barrière efficace contre ces substances.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.