Sommaire

Le raisin contre le cancer du côlon

Le raisin contre le cancer du côlonEn 2005, des chercheurs de l’Université de l’Illinois (1) ont découvert 10 nouveaux flavonoïdes dans le raisin. Selon des études menées in vitro, ces flavonoïdes pourraient inhiber l’activité d’une enzyme qui entre en jeu dans l’apparition du cancer. Ils seraient particulièrement utiles en prévention des cancers digestifs, type cancer du côlon.
Comment le consommer ? "Pour faire le plein d'antioxydants, mieux vaut privilégier le raisin rouge ou noir, qui en contient deux fois plus que le blanc", précise le Dr Laurence Lévy-Dutel, nutritionniste.

(1) Components in grapes inhibit enzyme key to proliferation of cancer cells, Université de l'Illinois, 2005.

Le raisin, pas si calorique !

Le raisin, pas si calorique !Contrairement à ce que l’on croit souvent, le raisin n’est pas si calorique ! Il concentre en fait 70 kcal dans 100g ce qui le situe entre la pomme et la banane. En plus, il s'agit de sucres à index glycémique moyen, bien assimilables, qui apportent de l'énergie sans faire augmenter la glycémie. Idéal notamment pour récupérer après une activité physique !
Comment le consommer pour ne pas grossir ? "On peut manger une dizaine de gros grains par jour sans problème" indique le Dr Lévy-Dutel.
Bon à savoir : La teneur en sucre du raisin ne dépend pas de sa couleur (noir ou blanc) mais de la variété.

Le raisin anti rétention d’eau !

Le raisin anti rétention d’eau !La richesse en eau et en potassium du raisin lui confère un effet légèrement drainant. Le mettre au menu régulièrement peut donc aider à dégonfler en cas de rétention d'eau. De plus "ses vertus diurétiques associées à la présence de fibres alimentaires facilitent l'élimination, avec un effet détox à la clé" ajoute le Dr Lévy-Dutel. C'est la raison pour laquelle il est parfois recommandé en monodiète d'une journée (mais pas plus et à éviter en cas d'intestins fragiles) pour détoxifier l'organisme au changement de saison.

Le raisin fait baisser le mauvais cholestérol

Le raisin fait baisser le mauvais cholestérolLe raisin est très riche en fibres solubles puisqu'il en contient environ 1g aux 100g. "Or, toutes les fibres alimentaires ont une action contre le mauvais cholestérol (LDL)", explique le Dr Lévy-Dutel. Il concentre également des polyphénols antioxydants qui favorisent la diminution de l’absorption du cholestérol. Une étude espagnole publiée en 2008 (1) menée sur 34 personnes a ainsi montré que consommer une portion de raisins par jour peut suffire à diminuer le taux de LDL.

Comment le consommer ? Les fibres solubles sont surtout disponibles dans la peau et les pépins du raisin. Mais attention, ces dernières peuvent être difficiles à digérer si on a les intestins fragiles. Mieux vaut se limiter à une portion par jour.

(1) Effects of grape antioxidant dietary fiber in cardiovascular disease risk factors, Journal of nutrition, Volume 24 Issue 7, Pages 646-653, Juillet 2008

Le raisin bon pour le cœur

Le raisin bon pour le cœurLe raisin est riche en polyphénols antioxydants (resvératrol, anthocyanines, flavonoïdes...) qui ont des propriétés cardioprotectrices reconnues. Une étude menée à l'Université du Michigan aux États-Unis (1) a montré que la prise de raisins pouvait diminuer la tension artérielle et les dommages du muscle cardiaque. Elle a également amélioré la fonction cardiaque de rats de laboratoire.
Comment le consommer ? "Les antioxydants sont présents en plus grande quantité dans la peau et les pépins du raisin, mieux vaut ne pas les enlever et se méfier des jus qui n'incorporent pas toujours la peau et contiennent par contre souvent des sucres ajoutés" précise le Dr Lévy-Dutel.

(1) Grapes reduce risks for heart disease and diabetes, U-M animal study shows, University of Michigan Health System, Avril 2010.

Le raisin bon aussi pour nos dents

Le raisin bon aussi pour nos dentsD'après une étude de l'Université de l'Illinois (1), publiée en 2009 dans le Journal of Nutrition, le raisin inhiberait la prolifération des bactéries buccales les plus virulentes, responsables de l’apparition des caries dentaires et de pathologies dégénératives telles que la parodontose. Il tiendrait ce pouvoir antibactérien de deux composés présents dans sa chair, l’acide oléanolique et l’aldéhyde oléanolique. Pour le Dr Levy-Dutel "ce bienfait est encore discuté mais ce qui est sûr, c'est que les sucres du raisin sont non cariogènes, ils ne favorisent donc pas le développement des bactéries et des caries, contrairement aux sucres industriels".

(1) Grape Products and Oral Health, The Journal of nutrition, 2009

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.