Coeur : plus de 7 verres d’alcool par semaine augmente la pression artérielle

Une étude menée par des chercheurs américains révèle que boire avec modération serait aussi dangereux pour le coeur qu'une grosse consommation d'alcool augmentant le risque d'hypertension artérielle sévère. 
Coeur : plus de 7 verres d’alcool par semaine augmente la pression artérielleAdobe Stock

Un verre de vin par jour serait bon pour le coeur ? Un adage que se plaisent souvent à répéter les férus du fameux petit verre de rouge histoire de se rassurer. Et même si les écrits scientifiques semblent aller dans ce sens, une nouvelle étude risque de mettre cette pensée à mal. Selon les chercheurs de la Wake Forest Baptist Medical Center en Caroline du Nord (Etats-Unis) boire 7 verres d'alcool par semaine, soit l'équivalent d'un verre par jour augmenterait la pression artérielle. L'étude qui devrait être présentée officiellement le 17 mars prochain au meeting annuel de l'American College of Cardiology de la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) vient d'être relayée par le Dailymail.

Un risque aussi dangereux quand boit avec modération

Pour en arriver à ce constat, les chercheurs ont étudié les cas de 17 000 personnes volontaires. "Je pense que notre étude va marquer un tournant dans l'éducation et la façon dont les autorités de santé vont parler des limites de l'alcool à la population", explique le Dr Amer Aladin, cardiologue et auteur de cette étude. "Pour la première fois, elle montre que le risque est aussi dangereux pour les gros consommateurs d'alcool que ceux qui boivent avec modération".

L'équipe de chercheurs a comparé la santé cardiaque de personnes avec une grosse consommation d'alcool avec celle des buveurs modérés et enfin celle de ceux qui n'en consomment pas du tout. Résultat ? Les gros buveurs d'alcool parmi les volontaires avaient 69% de risques en plus d'être atteints d'hypertension de stade 1. Ils avaient également 2,5 fois plus de probabilité d'atteindre le stade 2. Quant aux buveurs modérés : le risque n'est pas significativement plus bas, puisqu'il s'élèverait à 53% pour une hypertension de stade 1 avec un risque élevé d'atteindre le stade 2.

Malheureusement bien que les résultats montrent des conséquences liées à la prise d'alcool même modérée, le lien de cause à effet n'a pas pu être identifié. Plus de recherches se poursuivent maintenant sur le sujet.

Hypertension artérielle : est-ce dangereux ?

L’hypertension artérielle est un trouble très fréquent qui concerne environ une personne sur 5. Le nombre de cas augmente avec l’âge de sorte que 40% des personnes de plus de 65 ans sont touchées et jusqu’à 90% des personnes de 85 ans et plus. L’hypotension (baisse de tension), elle, est beaucoup plus rare (excepté l’hypotension orthostatique liée au passage rapide de la position couchée à debout). Néanmoins, elle aussi présente des risques puisqu’elle entraîne des faiblesses et parfois des évanouissements.

Les risques liés à l’hypertension artérielle sont essentiellement des risques à long terme (seules de violentes poussées hypertensives provoquent des symptômes immédiats tels que des malaises, des maux de tête ou des troubles respiratoires). Ainsi cette pathologie constitue le principal facteur de risque de complications cardiovasculaires importantes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Alcool, Vin, Hypertension

Vidéo : Alcool : un seul verre par jour nuit à votre coeur

Source(s):