En Inde, la déesse hindoue Lakshmi est dotée de quatre bras. Elle est traditionnellement associée à la fortune, la prospérité et l’abondance. Une petite fille née dans l’État de l’Uttar Pradesh, il y a quelques jours, est considérée comme la réincarnation de cette déesse. En cause ? Une malformation rarissime appelée polymélie ou la présence d’un “jumeau parasite” qui n’aurait pas pu se développer. Le bébé présente ainsi 4 bras et 4 jambes.

Inde : une naissance considérée miraculeuse

Le 2 juillet dernier, en Inde, une petite fille est née au centre de santé communautaire de Shahabad, dans l’État de l’Uttar Pradesh. Elle présente 4 bras et 4 jambes. Si les locaux la voient comme la réincarnation de la déesse Lakshmi, cette malformation peut avoir différentes causes médicales.

En effet, la polymélie est une affection extrêmement rare, seuls quelques cas dans le monde ont été rapportés. D’ailleurs, un bébé irakien a été opéré en 2017 de cette malformation. Il présentait 8 jambes et 8 bras. La polymélie est dûe à la présence d’un jumeau dans l’utérus de la mère (au début du développement embryonnaire). Si la croissance du deuxième fœtus s’arrête, certains membres peuvent continuer leur développement et finissent par s’attacher au jumeau survivant.

Autre cause possible, une polymélie simple, c'est-à-dire une anomalie congénitale qui provoque le développement de plusieurs membres simultanément au stade foetal.

Polymélie : quel est l’état de santé du bébé ?

Si les images de cette malformation sont impressionnantes, la petite fille est selon les médecins en bonne santé. Elle a été prise en charge dans un centre spécialisé afin qu’elle y reçoive les meilleurs soins possibles. La maman quant à elle est également en bonne santé selon les informations du journal The Independent.

C’était également le cas pour le petit garçon irakien, qui, après avoir subi plusieurs opérations devrait retrouver une vie normale. En effet, de nombreuses chirurgies peuvent être nécessaires pour retirer les membres surnuméraires et éviter certaines complications liées à leurs développement sur l’abdomen. Généralement, le pronostic vital n’est pas engagé dans cette affection rare.

En France, l’affaire des bébés nés sans bras

Si la polymélie est très rare et n’a pas été observée en France, une autre affaire de malformation a fait parler d’elle en 2018. Sept enfants nés entre 2009 et 2014 avec une malformation d’un membre supérieur, un avant-bras, une main ou des doigts en moins. Tous ces cas sont survenus dans un rayon de 17,6 kilomètres autour de la commune de Druillat, dans l’Ain.

De nombreuses causes avaient été évoquées pour expliquer ce phénomène troublant, notamment, une exposition à un tératogène comme un pesticide. Un rapport a été lancé, malheureusement, le comité d’expert n’a pas trouvé de réponse satisfaisante pour expliquer ces cas de malformations. L’agénésie transverse des membres supérieurs (ATMS) est une malformation rare en France (150 naissances par an). On compte normalement 1,7 cas pour 100 000 habitants.

Sources

https://www.independent.co.uk/tv/news/baby-born-with-four-extra-limbs-believed-to-be-hindu-goddess-reincarnation

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.