Le début de l’été a été particulièrement chaud. Le 16 juillet 2022, Météo France place le Sud-Ouest en alerte orange canicule : « cette canicule ne concerne donc pas toutes les régions en même temps, mais elle est remarquable par sa durée, son intensité et par le fait que tout le pays sera à un moment ou à un autre touché par des températures exceptionnellement élevées. »

Les fortes chaleurs ne sont agréables pour personne. Pour les femmes enceintes, encore moins ! En plus d’être très inconfortables, les fortes chaleurs pendant la grossesse peuvent être dangereuses. Dans un article publié le 3 février 2015 par l’Institut de veille sanitaire sur la vulnérabilité à la chaleur, on peut lire : « des effets de la chaleur sur le développement fœtal ont été identifiés. Une association significative entre une augmentation de la température minimale journalière de 2,8°C, en particulier pendant la période critique de développement (semaines 4 à 7), et la présence de cataracte congénitale a été retrouvée dans l’État de New-York. Une étude australienne a montré un risque plus élevé de naissances prématurées chez les femmes ayant subi une ou plusieurs périodes caniculaires au cours de leur grossesse. »

Le ministère de la Santé insiste également sur le besoin d’une protection contre la chaleur en cas de grossesse.

Grossesse et chaleur : on évite les repas copieux

Le conseil le plus important : il faut s’hydrater. Deux fois plus ! Il est conseillé de boire 2 litres d’eau par jour, en évitant les boissons sucrées. En effet, le volume sanguin de la future mère doit augmenter de 40% pour assurer une bonne perfusion du placenta, donc du nourrisson. Le liquide amniotique constitue une véritable barrière de protection et un élément de développement harmonieux pour le fœtus. Le volume de ce liquide amniotique est directement lié à l’hydratation maternelle. En cas de forte chaleur, on a tendance à suer beaucoup plus, n’hésitez pas à boire plus que d’habitude pour compenser cette perte.

Pour garder une maison « fraîche » fermez vos volets la journée, cela empêchera le soleil d’entrer et de réchauffer les différentes pièces.

Enfin, il est recommandé d’éviter les repas copieux dans la journée. Ces derniers sont plus difficiles à digérer ce qui augmente votre température corporelle : pas besoin de ça en cette période de forte chaleur. On privilégie alors les fruits et légumes riches en eau comme le melon, la pastèque ou le concombre. On fait le plein d’énergie au petit-déjeuner en privilégiant les sucres lents et les protéines. Et surtout, on évite les aliments et les boissons très sucrées.

Sources

Les recommandations pour les populations en cas de chaleur, Ministère de la Santé et de la Prévention

Vulnérabilité à la chaleur : actualisation des connaissances sur les facteurs de risque, Santé publique France

Canicule persistante au sud, Météo France

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.