La laitue fait des ravages aux Etats-Unis. Suite à une contamination par la bactérie Escherichia coli des laitues romaines, les autorités sanitaires américaines ont fait état d'un décès en Californie le jeudi 3 mai 2018. L'origine de la bactérie n'a pas encore été identifiée et une vingtaine d'enquêtes suivent leur cours.

Un risque d'insuffisance rénale

Entre le 27 avril et le 1er mai 2018, 121 personnes infectées par la bactérie E. coli ont été signalées dans 25 États aux Etats-Unis. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont publié un communiqué expliquant que les informations recueillies à ce jour indiquent que la laitue romaine de la région de Yuma, en Arizona, pourrait être contaminée par la souche E. coli O157: H7 (ECEH) et pourrait rendre les gens malades. "Parmi les 102 personnes sur lesquelles nous avons des informations, 52 ont été hospitalisées (51%), dont 14 avaient développé une insuffisance rénale appelée syndrome hémolytique et urémique". Concernant le décès rapporté mercredi, c'est le premier depuis le début de la contamination. Aucune information n'a été divulguée sur le défunt "en raison des lois sur la vie privée des patients" ont déclaré les autorités sanitaires.

Les symptômes

Les symptômes d'une contamination par ECEH sont notamment des crampes abdominales et des diarrhées susceptibles d’évoluer vers des diarrhées sanglantes (colite hémorragique). La fièvre et les vomissements peuvent également s’observer. La période d’incubation est de 3 à 8 jours. Dans la plupart des cas, la guérison se fait dans les 10 jours. Néanmoins, elle peut se compliquer d'un syndrome hémolytique-urémique (SHU), affection pouvant être mortelle et touchant, selon l'OMS, 10% des patients contaminés par l'ECEH. Le SHU se caractérise par une défaillance rénale aiguë, une anémie hémolytique et une thrombopénie (diminution importante du nombre de plaquettes).

Eviter la contamination

Les autorités sanitaires américaines ont établi une liste de conseils afin d'éviter toute contamination :

- Ne pas manger et ne pas acheter de laitue romaine à moins de pouvoir vérifier sa provenance.

- Les étiquettes de produits n'identifient pas toujours les régions de culture, il faut donc être vigilant.

- Les restaurateurs et détaillants ne doivent pas servir ou vendre de la laitue romaine en provenance de la région de Yuma, en Arizona.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Centers for Disease Control and Prevention, Multistate Outbreak of E. coli O157:H7 Infections Linked to Romaine Lettuce, maj 2 mai 2018

Vidéo : Décès d'une personne après avoir mangé de la laitue romaine contaminée à la bactérie Escherichia Coli

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.