Sexe anal : la pratique de moins en moins taboue

Publié le 21 Novembre 2017 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Un sondage mené entre 1990 et 2012 montre l'évolution des pratiques intimes notamment une qui reste encore taboue mais serait de plus en plus pratiquée. Révélation.
Publicité

© Adobe StockLes pratiques sexuelles ont changé depuis la dernière décennie. C'est ce que montre une étude publiée récemment dans le Journal of Adolescent Health. On y apprend notamment que le sexe anal n'est plus aussi tabou qu'avant puisque 1 jeune fille sur 10 l'a déjà pratiqué avant 18 ans et 3 sur 10 entre 22 et 24 ans.

Publicité
Publicité

Un accès plus facile à la pornographie qui plébiscite le sexe anal

Pour ce sondage, plus de 45 999 volontaires âgées entre 16 et 74 ans ont dû répondre à un questionner sur leur sexualité. En tout trois études ont été menées tous les 10 ans entre 1990 et 2012 afin de pouvoir dresser un panorama de l'évolution des pratiques sexuelles. D'après les résultats pas de changement majeur si ce n'est que le sexe anal devient de plus en plus pratiqué. Au cours du sondage, 2 femmes sur 10 ont avoué l'avoir déjà fait entre 2010 et 2012 contre seulement une sur 10 entre 1990 et 1991. Selon Kaye Weelings, chercheuse et l'un des auteurs de l'étude, cette évolution serait due au fait qu'avec internet les jeunes ont beaucoup plus facilement et rapidement connaissance des différentes pratiques sexuelles comme la pornographie qui plébiscite beaucoup le sexe anal.

Malgré tout, les chiffres ne révèle pas un changement significatif puisque le sexe vaginal et oral reste les plus pratiqués, selon le sondage. En revanche on note que l'âge de la première relation sexuelle est passé de 20 ans en 1930 à 16 ans depuis 1990.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X