Peegasm : la nouvelle habitude sexuelle dangereuse

Se retenir volontairement d'uriner pour avoir un orgasme est une nouvelle tendance sexuelle qui inquiète les experts.
Adobe Stock

Une tendance bizarre et déconcertante. Le peegasm est la nouvelle habitude sexuelle féminine qui consiste à se retenir longtemps d'uriner pour atteindre l'extase au moment d'aller aux toilettes. Une pratique qui n'est pas sans danger car elle pourrait être à l'origine d'infections urinaires douloureuses et d'autres complications.

Un message publié sur un forum

La tendance est née sur le forum Reddit, lorsqu'un utilisateur a posté un message demandant aux femmes si elles avaient déjà eu un orgasme après s'être retenues d'aller aux toilettes. L'homme a écrit : "Ma copine m'a récemment dit que lorsqu'elle se retenait de faire pipi pendant un moment, au moment d'aller aux toilettes, elle a souvent des orgasmes qu'elle ressent tout le long de sa colonne vertébrale jusqu'à sa tête". Certaines femmes présentes sur le forum ont répondu en commentaire qu'elles avaient déjà expérimenté cette technique, d'autres ont exprimé leur souhait d'essayer. Il n'en fallait pas plus pour lancer la tendance !

Une multitude de risques

Le Dr Carol Cooper a expliqué au magazine The Sun : "Ces soi-disant peegasms impliquent de garder une vessie pleine plus longtemps que la normale. C'est là que le danger réside, car cette technique peut déclencher des infections urinaires qui peuvent même endommager les reins. Comme beaucoup de femmes sont déjà sujettes à la cystite, je déconseille vraiment d'essayer le peegasm, même si vous êtes en bonne santé" précise la spécialiste.

Selon elle, la raison pour laquelle beaucoup de femmes trouvent la sensation agréable est qu'une vessie trop pleine stimule les nerfs du bassin qui contrôlent l'excitation. Au moment de "lâcher prise", une sensation proche de l'orgasme peut alors se produire. "Nous savons tous que l'orgasme féminin peut être insaisissable, mais il existe des moyens beaucoup plus sûrs et plus intéressants d'expérimenter la sexualité" recommande Carol Cooper.

Le magazine Iflscience rappelle également que maintenir de grandes quantités d'urine de façon régulière pourrait affaiblir les muscles de la vessie et augmenter le risque de faire de la rétention urinaire en vieillissant. Inversement à l’incontinence, la rétention urinaire se caractérise par l’impossibilité de vidanger partiellement ou totalement la vessie.

"Pour la plupart des gens on doit uriner une fois le matin et une fois le soir. C'est faux", explique le spécialiste. "La moyenne devrait être toutes les 3 heures mais varie en fonction des gens. Il faut y aller dès que l'on a envie sinon on éduque mal sa vessie et on risque des problèmes de fuites urinaires" expliquait le Dr Olivier Dumonceau, urologue, à Medisite en 2016.

Prendre l'habitude de pratiquer le peegasm présente donc des risques à ne pas prendre à la légère.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ pour la Saint-Valentin en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Mise en garde sur la technique sexuelle du Peegasm

mots-clés : Sexualité
Source(s):

Iflscience, There's A New "Sex Trend" For Women Going Around, But Experts Warn It's A Really Bad Idea, 12 juillet 2018

The Sun,Could YOU have a ‘peegasm’? People are trying this bizarre sex trend but it’s actually really dangerous, 11 juillet 2018