4 mois avant les vacances d'été les premiers conseils pour sculpter la silhouette qu'on affichera sur la plage commencent à fleurir. Mais au lieu de se lancer dans un régime trop strict, qui risque de ne pas focntionner pourquoi ne pas suivre les astuces simples découvertes par des chercheurs japonais dont l'étude contre l'obésité vient d'être publiée ? Selon eux ceux qui prennent le moins de poids suivent principalement 3 principes : ne pas manger dans les 2 heures avant le coucher, ne pas grignoter le soir et manger lentement.

Manger lentement = 42% de risques d'obésité en moins

Pour leur recherche, les scientifiques ont recensé les données médicales de 59 717 japonais diabétiques de type 2, dans les archives de plusieurs assurances santé entre 2008 et 2013. Parmi les informations étudiées : l'IMC, le tour de taille, le taux de sucre dans le sang, le rythme cardiaque, les habitudes alimentaires, la consommation de tabac et d'alcool ainsi que le sommeil. Les chercheurs ont ensuite comparé les IMC de chaque volontaire avec leurs habitudes alimentaires.

Il est apparu que les personnes qui mangeaient plus lentement sont celles qui avaient un IMC plus bas que les autres, un tour de taille plus petit, une consommation d'alcool et de tabac plus faible et un risque de devenir obèse 42% plus faible que les autres. Les deux autres facteurs associés à une IMC plus forte que les autres étaient : le fait de manger dans les 2 heures avant de dormir et grignoter au moins trois fois par semaine après le dîner.

Malgré tout les résultats de cette étude demandent puls de précision plus que certains facteurs comme l'activité physique n'ont pas été pris en compte.

Sources

Effects of changes in eating speed on obesity in patients with diabetes: a secondary analysis of longitudinal health check-up data. BMJ Open 2018. http://dx.doi.org/10.1136/bmjopen-2017-019589

Vidéo : L’astuce pour maigrir du bas ventre

mots-clés : Perdre du poids
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.