Lévothyrox® : de nouvelles précautions à prendre avec ce médicament de la thyroïde

Le Lévothyrox®, indiqué en cas de problèmes à la thyroïde, a changé de look et de formule, au printemps 2017. Depuis, de nombreux patients se plaignent d'effets secondaires. Des précautions sont à prendre pour certains patients.

Publicité

© Adobe StockLe médicament Lévothyrox® (lévothyroxine sodique), indiqué en cas d’hypothyroïdie (insuffisance de sécrétion ou absence de la glande thyroïde), ou s’il est nécessaire de freiner la TSH (Thyroid stimulating hormone - l’hormone qui stimule la protéine), a changé d’aspect et de formule. Les nouvelles boîtes (Voir l’avant/après sur Le Quotidien du pharmacien) ont été commercialisées fin mars 2017 en pharmacie. A l'origine, la nouvelle formule ne devait pas entraîner de changements des modalités de prise pour les patients. Ce changement de formule a été mené par le laboratoire allemand Merk, fabricant du médicament, à la demande des autorités sanitaires françaises.

Publicité
Publicité

"Afin de garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active lévothyroxine tout le long de la durée de conservation du médicament, le laboratoire Merck a réalisé, à la demande de l’Agence nationale des médicaments (ANSM), une modification de la formule de Levothyrox", a indiqué l’ANSM dans un comuniqué. Les boîtes ont également changé de couleur.

Une prise de sang à faire 6 à 8 semaines après

Par mesure de précaution, et "bien que la bioéquivalence entre l’ancienne et la nouvelle formule ait été démontrée", l’Agence demande tout de même à certains patients de réaliser un dosage de TSH 6 à 8 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule. Les patiens concernés étaient les suivants :

• Effectuer les nouveaux dosages si :

- votre équilibre thérapeutique a été particulièrement difficile à atteindre
- vous avez un cancer de la thyroïde
- vous avez une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme)
- le patient ou la patiente est un enfant
- le patient ou la patiente est une personne âgée
- Si vous êtes enceinte, il vous est recommandé de contacter votre médecin pour contrôler votre TSH dans les 4 semaines après le début de la prise de la nouvelle formule.
- Lorsque vous êtes passé à la nouvelle formule, ne reprenez pas du Levothyrox ancienne formule.

"Si vous avez des questions ou si vous ressentez des symptômes inhabituels pouvant traduire un déséquilibre thyroïdien, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou de votre pharmacien" précise l'ANSM.

Plus de trois millions de patients prennent du Lévothyrox en France. Si à en croire les autorités de santé, la bioéquivalence semble avoir été assurée lors du changement de formule, il n’en reste pas moins que de nombreuses personnes se plaignent d’effets secondaires. Plusieurs rapports de pharmacovigilance ont été publiés depuis le printemps 2017. Tous concluent que les effets indésirables sont identiques à ceux observés avec l'ancienne, mais leur nombre est très largement supérieur. Toutefois, rien à ce jour ne permet d’expliquer cette augmentation, qualifiée de « mystérieuse » par les autorités.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X