Le cancer de la prostate causé par une infection sexuelle ?

Des chercheurs montrent un lien entre une infection sexuellement transmissible (IST) commune et la vulnérabilité accrue des hommes au cancer de la prostate.

Publicité

Le cancer de la prostate pourrait être transmis lors des rapports sexuels. C’est ce qu’affirment des chercheurs de l’université de Californie (USA). Ils ont découvert qu’une infection sexuellement transmissible (IST), appelée trichomonase, contribuait à la croissance des cellules cancéreuses de la prostate. La trichomonase est l’IST non virale la plus fréquente. Dans le monde, elle toucherait environ 275 millions de personnes.

Publicité
Publicité

Une plus grande vulnérabilité face au cancer

Le Pr Patricia Johnson, qui a mené l’étude, a montré que le parasite responsable de cette infection, le Trichomonas vaginalis, produisait une protéine qui provoquait une inflammation et une augmentation de la croissance des cellules prostatiques bénignes et cancéreuses.

Ces travaux suggèrent que l’IST rendrait les hommes plus vulnérables à développer une tumeur, sans pour autant en apporter la preuve totale. Les recherches n’ont pour le moment porté que sur des cellules tumorales cultivées en laboratoire. Les scientifiques précisent que de nouvelles études sont nécessaires pour confirmer ce lien chez l’homme.

L’étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X