On trouve dans le corps deux types de cellules graisseuses : des blanches qui participent au surplus graisseux et des brunes qui brûlent les graisses et le sucre quand il fait froid. Ces dernières se forment dans les blanches, notamment chez les animaux en phase d'hibernation. Partant de ce constat, des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont sélectionné des souris et les ont placées en situation de froid -dans un environnement à 8°c- pendant une semaine, puis à température ambiante. A l'arrivée, les cellules blanches se sont converties en brunes quand il faisait froid puis sont redevenues blanches avec la hausse des températures. Comme la souris est assez proche de l'Homme au niveau cellulaire, le même effet pourrait être possible chez lui. Les scientifiques espèrent désormais réussir à convertir définitivement les cellules blanches en brunes pour aboutir un nouveau traitement de l'obésité.

Source : Bi-directional interconversion of brite and white adipocytes, Matthias Rosenwald, Aliki Perdikari, Thomas Rülicke, Christian Wolfrum. Nature Cell Biology. (2013)

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.