Sommaire

Elles ont l’aspect d’un confetti

Elles ont l’aspect d’un confetti© IstockAussi appelées puces de lit, les punaises de lit (Cimex lectularius dans son nom latin) n’ont pour autant rien à voir avec les puces. "Les punaises de lit et les puces sont des insectes, de genres et d’espèces différentes et qui ont chacun leurs modes de vie, des cycles de reproduction spécifiques et des habitats particuliers", précise Sandrine Houzé, biologiste à l’AP-HP et présidente de l’Association française des enseignants et praticiens hospitaliers titulaires de parasitologie et mycologie médicales. "Leurs morphologie sont différentes et spécifiques." En effet, les punaises de lit adultes ont une taille comprise "entre 4 et 7 millimètres et sont généralement de couleur brune à beige, très plates, sans ailes et proches de l’aspect d’un confetti". Elles sont donc visibles à l’œil nu et se déplacent en marchant.

Elles laissent des traces dans le lit

Elles laissent des traces dans le lit© IstockLes punaises de lit sont adaptées aux environnements humains et peuvent se retrouver dans les maisons, mais aussi dans des hôtels, des hôpitaux, des crèches ou des maisons de retraite… peu importe le lieu pourvu qu’il y ait des lits. "On peut retrouver des déjections, mais également des œufs ou des traces de sang sur la literie", explique Sandrine Houzé. Leurs déjections forment de petits points noirs sur les matelas. Leurs œufs sont en forme de grains de riz et mesurent environ 2 millimètres. Ils sont en grappe de quatre ou cinq et se retrouvent plutôt au niveau des coutures des draps, des matelas et des sommiers, là où ils sont à l’abri de la lumière. Les traces de sang proviennent de leurs piqûres, qui sont violentes et peuvent donc faire saigner.

Elles aiment l’obscurité

Ces insectes aiment l’obscurité. D’ailleurs, les punaises de lit sont plus actives la nuit que le jour. Dans la chambre à coucher, où on les trouve en priorité, elles s’abritent dans des endroits sombres et étroits. Le sommier, les coutures et le dessous du matelas sont leurs cachettes préférées pour la journée où elles sont à l’abri des regards. Lorsqu’elles se multiplient, elles peuvent se disperser dans d’autres pièces de la maison, mais toujours en recherchant des endroits sombres, comme les tapis, les rideaux, derrière les plinthes ou de la tapisserie décollée, dans les livres…

Elles font des piqûres spécifiques

Elles font des piqûres spécifiques© IstockLes punaises de lit se nourrissent de sang humain. Si vous avez des boutons groupés, à des endroits où la peau est tendre comme les hanches, les avant-bras, les genoux, il se peut que vous ayez été attaqué par une punaise de lit. Leurs piqûres créent des démangeaisons qui sont plus prononcés le matin que le soir. Il vous faudra alors "prendre un antihistaminique par voie locale ou générale selon le nombre de piqûres pour calmer le prurit [démangeaisons] et éviter les lésions de grattage potentiellement à risque de surinfection", souligne Sandrine Houzé. Pour autant, "il n'y a pas de risque de transmission d'agents infectieux par les punaises de lit".

Sources

Remerciements au Dr Sandrine Houzé, biologiste à l’AP-HP et présidente de l’Association française des enseignants et praticiens hospitaliers titulaires de parasitologie et mycologie médicales (Anofel).

Vidéo : Punaises de lit : nouvelle invasion à Marseille

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.