7 indices qui prouvent que votre maison est saine

"La pollution de l’air ? On pense souvent que ça ne concerne que les rues des grandes villes, et que chez nous, on ne risque absolument rien… Pourtant, votre cocon pourrait bien être absolument irrespirable ! Pourquoi ? Parce que sans le savoir, vous faites entrer chez vous toutes sortes de polluants. En effet, produits ménagers, peintures, bougies parfumées peuvent insidieusement répandre des substances toxiques dans votre appartement", avertit Dr Jean Lefèvre, cardiologue et Porte-Parole de l’ASEF (Association Santé Environnement France).

Depuis l'arrivée de la pandémie particulièrement, l'engouement des Français pour prendre soin de leur habitat n'a fait que s'accentuer. Et c'est tant mieux. On sait en effet que vivre dans un logement sain est déterminant pour rester en bonne santé et en forme. Outre la pollution, d'autres facteurs vont entrer en ligne de compte. Votre intérieur est-il suffisamment lumineux ? Votre chambre à coucher est-elle propice au sommeil ? Si vous faites du télétravail, avez-vous un bureau adéquat ? Tous ces paramètres sont à prendre au sérieux pour votre bien-être et votre santé.

Or, comment savoir où si votre intérieur est sain ? On vous donne 6 indices dans notre diaporama.

Pollution intérieure : d'où vient-elle ?

Les polluants intérieurs sont nombreux. Ils ont pour source le cumul de nos activités ainsi que les composants de notre environnement. On cite :

  • Les équipements (ameublement, foyers de chaleur, stockage des déchets, VMC/climatisation mal entretenues, production d’humidité des appareils électroménagers…).
  • Les activités humaines (bricolage, produits cosmétiques, produits ménagers, tabagisme, cuisson…).
  • Les autres êtres vivants (animaux, plantes…).
  • Le sol (émanation naturelle des sols et sous-sols).
  • Les matériaux de construction et de décoration (colle, vernis peinture, isolants, revêtements…).
  • L'air extérieur (pollution locale, pesticides, pollens, poussières…).

Quant aux polluants, ils ont des identités variées d’origine chimique, physique et biologique. On cite le monoxyde de carbone (CO) qui émane d'appareils de production de chauffage défectueux notamment, les composés organiques volatils (COV) provenant des peintures, parfums ou feutres et potentiellement cancérigènes, les composés organiques semi-volatils (COSV) qui se retrouvent dans les revêtements, et enfin la fumée de cigarette, les pesticides et insecticides.

L'impact sur la santé est réel. Parmi les réactions immédiates, on peut subir une gêne au niveau des yeux, du nez, de la gorge ou encore des voies respiratoires. Dans les cas d’exposition chronique, les pathologies sont plus graves et peuvent contribuer à l’apparition de cancers, de carences pulmonaires, de maladies cardio-vasculaires ou de crises d’asthme fréquentes.

Sources

https://www.asef-asso.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.