Problèmes de thyroïde : 10 causes auxquelles on ne pense pas
Publicité

Un accouchement

© IstockL’accouchement peut être à l’origine d’une hypothyroïdie temporaire ou permanente. C’est la thyroïdite post-partum, qui peut survenir trois à six mois après un accouchement. Cette forme d’hypothyroïdie peut s’accompagner d’un goitre, une augmentation visible dans le cou du volume de la glande thyroïde.

L’explication de l’endocrinologue : "La thyroïdite post-partum est une maladie auto-immune révélée par un accouchement, c’est-à-dire que la femme va fabriquer des anticorps contre ses propres cellules. La jeune maman aura parfois besoin d’un traitement hormonal pour un retour à la normale", précise le docteur Alain Scheimann, endocrinologue.

Publicité
Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité