Sommaire

Le yoga détoxpermet l'élimination des toxines de l'organisme, ces substances toxiques pour le corps dues au stress, l'alimentation, les médicaments ou encore les polluants extérieurs. Le corps dispose de cinq organes émonctoires, ces organes destinés à l'élimination des déchets : les reins, la peau, le foie, les poumons et les intestins. C'est donc en agissant sur ces organes que l'élimination des toxines sera possible. « La pratique du yoga via certaines postures et certaines techniques de respiration sera très bénéfique sur le système digestif, endocrinien et lymphatique, les systèmes liés à l'élimination des déchets dans l'organisme, explique Sandrine Bridoux, professeure de yoga, @Frenchyyogagirl sur Instagram, contactée par Medisite. « La pratique du yoga permet de stimuler les organes émonctoires, d'activer le système digestif, de booster le métabolisme ou encore de nettoyer les voies respiratoires, via certaines techniques de respiration comme les pranayama », développe la spécialiste.

Les postures détox, comment ça marche ? « Les postures détox, ce sont des exercices dits de torsions. Celles-ci stimulent l'ensemble des organes de l'abdomen, boostent la circulation sanguine et favorise le renouvellement du sang dans les organes, ce qui permet l'effet détox. Ces exercices procurent un massage abdominal, régénèrent les glandes surrénales, les reins et les intestins », ajoute Sandrine Bridoux. En outre, après une séance de yoga détox, on se sent décontracté et apaisé.

Quels exercices de yoga détox pratiquer chez soi ?

Voici trois exercices simples à réaliser chez soi, que propose notre experte :

La posture genou-poitrine ou posture de la libération des vents

La posture genou-poitrine ou posture de la libération des vents© Adobe Stock

Pour réaliser cet exercice, il faut s'allonger sur le dos sur son tapis, ramener les genoux vers la poitrine, puis maintenir la position plusieurs minutes en respirant bien par le ventre et en effectuant de légers mouvements de balancier, de droite à gauche et d'avant en arrière. Ensuite, on allonge la jambe gauche au sol, on ramène la jambe droite sur la poitrine et on reste dans cette position afin de stimuler les organes d'assimilation – le foie, l'estomac. On change ensuite de côté pour, cette fois, faire travailler et stimuler les intestins et leur propriété d'élimination. « Cet exercice permet de booster la circulation, relancer le transit, éliminer les toxines et les gaz », note Sandrine Bridoux.

La posture du chat vache

La posture du chat vache© Adobe Stock

Afin de profiter des bénéfices de cet exercice, on se positionne à quatre quatre pattes sur le tapis, les mains bien alignées sous les épaules, les genoux bien alignées sous les hanches. Sur l'inspiration, toujours par le nez, on ouvre les épaules, en creusant le dos et en rapprochant les omoplates pour bien ouvrir la cage thoracique. Cela permet de creuser le dos, d'étirer le haut du corps, du sommet de la tête à la pointe du coccyx, le regard bien tourné vers le haut. Sur l'expiration, il faut arrondir le dos en commençant par les lombaires, le regard cette fois tourné vers le sol, la tête bien relâchée et en poussant bien sur les points d'appui, particulièrement dans les bras pour ouvrir les omoplates. « Je conseille d'enchaîner cet exercice entre cinq à dix fois. Cette posture opère un massage alternant compression et étirement profond des organes internes, notamment de l'intestin, pour libérer de l'espace et booster la circulation », précise Sandrine Bridoux.

La torsion assise

La torsion assise© Adobe Stock

Il s'agit de s'asseoir sur les fessiers les deux jambes tendues, de plier la jambe droite en amenant le pied droit sur le sol au-dessus de la jambe gauche, au niveau du genou, en calant le coude gauche contre le genou droit et en posant la main droite à plat sur le sol. Il est important de réaliser cet exercice le dos bien droit, grandi, en relâchant bien les épaules.
Pour simplifier le mouvement, on peut aussi effectuer cette posture mais en version allongée : les deux genoux à la poitrine, on ouvre les bras en croix, on laisse tomber les genoux du côté droit, et on tourne la tête du côté gauche, épaules biens maintenues au sol. « Qu'on soit allongé ou assis, je recommande de réaliser trois à cinq cycles de respiration de chaque côté. La torsion assise stimule la circulation du sang dans les organes digestifs, intestins, foies, pancréas, tout en massant en profondeur », précise la professionnelle.

Quand faut-il pratiquer ces exercices pour optimiser leur effet détox sur l'organisme ?

« Je conseille de pratiquer le yoga détox le matin à jeun, en tout cas plusieurs heures après ou avant un repas. Si on enchaîne ces exercices de manière assez dynamique, cela permettra d’accélérer le rythme cardiaque, ce qui stimulera encore davantage la circulation sanguine, relancera le métabolisme et aidera à détoxifier encore davantage l'organisme. En outre, le fait de transpirer accentuera l'effet détox de l'essorage interne apportés par les exercices. Toutefois, la méthode douce, en fin de journée par exemple, permettra de bien se détendre, de se ressourcer après le travail tout en obtenant un effet détox », conseille Sandrine Bridoux. C'est au choix, selon votre état de forme et vos besoins.

On peut réaliser ces séances de yoga détox avant et après un événement riche en excès, comme un week-end entre amis ou les fêtes de fin d'année.

Sources

Retrouvez Sandrine Bridoux sur Instagram : @frenchyyogagirl

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.