Sommaire

Retraite : avantages de faire ces examens avant le départ

Pour profiter au maximum des joies de la retraite, il est essentiel d’être en bonne santé. Mais avez-vous réfléchi au fait qu’il faille réaliser plusieurs examens médicaux avant votre départ ? En effet, vous dire que vous aurez “plus de temps après” peut être piégeux. Prendre toutes vos dispositions avant de quitter le navire vous permettra d’être prêt à affronter d’éventuelles difficultés, mais en plus, cela présente plusieurs autres avantages non négligeables.

Anticiper la retraite pour s’en sortir financièrement

Réaliser les examens médicaux avant son départ à la retraite à un intérêt financier. En effet, lorsque vous travaillez encore dans l’entreprise, vous avez toujours certains avantages.

Premièrement, vos revenus sont plus élevés qu’ils le seront lors de votre retraite. Or, faire des examens médicaux peut engendrer des frais supplémentaires, en particulier avec certains spécialistes qui facturent des dépassements d’honoraires. Par ailleurs, certaines pathologies ne sont pas prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale et la complémentaire santé ne suffit pas toujours à couvrir les frais restants.

L’autre avantage de ne pas attendre la retraite pour passer ses examens médicaux est le prix de la mutuelle. En effet, dès la première année de retraite, elle coûte le double aux personnes âgées. Pire, son prix continue de croître et s’envole librement jusqu’à la fin de vie. Certaines personnes ne peuvent alors plus payer de complémentaire santé, au détriment de leur propre santé.

Retraite : pouvoir en profiter au maximum

Au-delà des avantages pécuniaires, vous allez aussi vous retirer une épine du pied en prenant votre santé en main. De nombreuses personnes attendent trop longtemps avant de réaliser des examens médicaux par peur du résultat alors qu’une prise en charge précoce de pathologies chroniques ou de cancers permet de mieux vivre la maladie. En réalisant vos examens médicaux pendant votre activité professionnelle, c'est du gagnant-gagnant : vous serez moins stressé de l’attente des résultats grâce à votre activité qui vous changera les idées, et si les résultats sont plutôt négatifs, vous serez pris en charge beaucoup plus rapidement et aurez plus de chances de continuer à vivre confortablement.

La rédaction vous fait donc un petit tour des différents examens à ajouter sur votre agenda l’année précédent votre départ en retraite.

Contrôle de la sphère ORL et check-up dermatologique

Le test auditif

Cet examen tant redouté après 60 ans est pourtant primordial. En effet, 65 % des plus de 65 ans en France sont concernés par une déficience auditive incapacitante, c’est-à-dire une perte d'audition supérieure à 40dB. L’idéal est donc de réaliser un examen autour de 55 ans, afin de vous appareiller le plus tôt possible si nécessaire. C’est d’autant plus important que la perte auditive a des répercussions importantes sur la vie quotidienne, notamment pour la compréhension de la parole car ce sont surtout les fréquences aigües qui sont les premières touchées.

Par ailleurs, la presbyacousie est inévitable pour tous. On estime qu’à partir de 65 ans, un individu perd environ 0,5 dB par an, puis 1 dB à partir de 75 ans et cela monte à 2 dB à 85 ans.

Le bilan dermatologique

L’objectif de cet examen réalisé par un dermatologue est de détecter tout signe éventuel de cancer : lésion, grain de beauté suspect, mélanome, etc. Selon l’Institut national du Cancer, plus un mélanome est détecté tôt à un stade peu avancé, il peut être guéri la plupart du temps. “Le traitement consiste à retirer chirurgicalement la lésion, sous anesthésie locale. Ce cancer est alors dit « de bon pronostic », avec un taux de survie à 5 ans estimé à 91 %”, détaille l’Institut.

Par ailleurs, la peau constitue l’organe le plus grand du corps humain et il interagit beaucoup avec tous les autres. Des démangeaisons, l’apparition de champignons ou autres, peuvent alors être le signe d’une autre pathologie. Le diabète, par exemple, provoque une sécheresse de la peau.

Bilan bucco-dentaire et ophtalmologique

Aller chez le dentiste

Se rendre à un rendez-vous chez le dentiste est rarement une partie de plaisir et pourtant, un contrôle est nécessaire tous les ans, encore plus avec l’âge. En effet, une bonne hygiène bucco-dentaire permet d’éviter le développement d’autres troubles. De bonnes dents permettent de bien mastiquer et donc de mieux digérer, ce qui écarte ainsi de potentiels troubles digestifs.

Se faire examiner la vue

Après le dentiste, rendez-vous chez l’ophtalmologue ! Comme l’ouïe, la vue se dégrade inévitablement avec l’âge. Il est donc nécessaire de prendre les choses en main avant que cela ne devienne trop handicapant. Au moindre signe de baisse visuelle, une paire de monture adaptée à votre vue sauvera alors vos futures soirées cocooning dans le canapé avec un bon livre ou face à un classique du cinéma.

Examens des cardiologue, gastro-entérologue et rhumatologue

Le bilan cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans en France. Hypertension, cholestérol, diabète, stress, tabagisme… De nombreux facteurs peuvent affaiblir le cœur et augmenter les risques d’accidents cardiovasculaires. Donc même en l’absence de symptômes, l'électrocardiogramme est indispensable pour s’assurer de son état de santé.

L’examen du gastro-entérologue

Un microbiote intestinalen mauvaise santé peut entraîner de nombreuses répercussions sur tout le corps : diabète, obésité, douleurs, pathologies du foie… et même dépression ! Autour de 60 ans, réaliser un bilan avec un gastro-entérologue permet donc de prévenir et de lutter contre certaines maladies inflammatoires chroniques.

L’analyse du rhumatologue

Réaliser un bilan osseux régulièrement est nécessaire à partir d’un certain âge. Et comme toujours, plus tôt vous commencerez et meilleure sera la prise en charge. Avoir de bons os permet d’éviter les blessures et les risques de fractures qui mettent souvent plus de temps à guérir avec l’âge.

Gynécologue pour les femmes et urologue pour les hommes

Le bilan gynécologique

Dépistage du cancer du sein, des ovaires, du col de l'utérus… Le gynécologue prend toutes les dispositions pour ne rien manquer ! Ainsi, le médecin doit réaliser un examen clinique mais aussi un frottis et une mammographie. Ces examens sont particulièrement importants passé 50 ans, âge où les risques de développer un cancer augmentent de plus en plus.

Le contrôle de l’urologue

Pour les hommes, c’est l’examen urologique qui devient indispensable. Celui-ci permet de dépister le cancer de la prostate mais pas uniquement ! Certains troubles urinaires ou de la sexualité peuvent aussi être évoqués de façon plus détendue avec ce spécialiste du sujet.

Une fois ces examens réalisés, vous pourrez à coup sûr partir plus sereinement à la retraite. Mais ne tentez pas le diable ensuite pour autant, il faudra continuer à vous faire suivre régulièrement par ces spécialistes, de façon plus ou moins régulière selon votre situation.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

https://www.challenges.fr/vie-pratique/les-chiffres-de-la-surdite-en-france_749992 

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-des-cancers-de-la-peau/Pourquoi-se-faire-depister 

https://www.notretemps.com/sante-bien-etre/medecine/9-examens-a-faire-avant-sa-retraite-21368

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.