Noel : 8 erreurs a ne pas faire a table pour eviter les disputes

Champagne au frais, dinde dans le four, foie gras sur ses toasts, sapin décoré, cadeaux emballés... Tout est prêt pour passer un beau Noël avec vos proches. Malheureusement entre la politique, l’éducation et les histoires de famille, les sujets de dispute ne manquent pas pour que l’esprit joyeux des fêtes de fin d’année quitte la tablée sans crier gare.

Mais attention, ces querelles sont souvent nourries par des erreurs faites sans vraiment s’en rendre compte. Le Dr Émeric Languérand, psychologue, détaille celles à éviter pour passer un Noël sans brouille familiale dans ce diaporama.

Blues de Noël : le contenu de votre assiette aussi en cause

Malgré ce que les films de Noël peuvent laisser croire, les fêtes de fin d’année ne sont pas uniquement bonheurs et félicités. Pour certains, elles peuvent être sources d’angoisses et de tristesse. Une étude menée par YouGov et Badoo en novembre 2021 montre que la moitié des célibataires ressent une pression sociale encore plus forte pendant les festivités, et près d’un tiers redoute d’aborder le sujet de leur célibat avec leurs parents.

Mais le statut amoureux n’est pas le seul élément qui impacte le moral pendant les fêtes. Il faut également regarder le contenu de votre assiette, selon des psychologues cliniciens de l'université du Kansas, aux États-Unis. Dans un article publié en décembre 2019, ils ont avancé que le sucre ajouté - présent en grande quantité sur la table de Noël - pouvait affecter la santé mentale.

Stephen Ilardi, professeur de psychologie clinique et co-rédacteur de l'étude, a rappelé qu’avant les fêtes, déjà, de nombreuses personnes souffrent de dépression à cause d'une exposition réduite au soleil et du cycle circadien perturbé. "Une caractéristique commune de la dépression hivernale est l'envie de sucre", rappelle le chercheur dans la revue scientifique Science Daily. "Nous avons jusqu'à 30% de la population qui souffre d'au moins certains symptômes de la dépression hivernale, ce qui les oblige à avoir des envies de glucides", connus pour améliorer l’humeur temporairement.

Ces fringales de sucre sont encore plus présentes en fin d’année puisque les gens "seront confrontés aux sucreries des fêtes". Mais "à fortes doses et à plus long terme, les produits sucrés peuvent avoir la conséquence paradoxale d'aggraver l'humeur, de faire prendre du poids et de réduire le bien-être".

En effet, les chercheurs ont mis en avant que l’excès de sucre provoque une inflammation systémique. "Les hormones inflammatoires peuvent pousser directement le cerveau dans un état de dépression sévère. Ainsi, un cerveau enflammé est généralement un cerveau déprimé et les sucres ajoutés ont un effet pro-inflammatoire sur le corps et le cerveau", conclut l’expert américain.

S'attendre à un repas parfait

1/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Vous avez mis votre plus beau pull de Noël et vous êtes impatient à l'idée de dévorer la dinde et revoir tous les membres de votre famille ? Ce n'est pas le cas pour tout le monde.

"Le repas de Noël est souvent quelque chose d'imposé, dans un endroit que l'on n’a pas forcément choisi. Notre liberté d'action est menacée", explique le Dr Émeric Languérand, psychologue. C'est pourquoi certaines personnes arrivent déjà sur la défensive au repas. En attendant trop de cette fête, vous risquez d'être déçu également et finir sur nerfs.

Critiquer les enfant des autres

2/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Attention à ce que vous dîtes sur les enfants des autres. Ce type de remarque peut ne pas vous toucher, car vous savez que vous faites ce que vous pouvez. Mais certains peuvent voir les commentaires sur leurs enfants comme une attaque à leur propre réussite... et c'est l’énervement garanti. "On s'inquiète pour ses enfants pour leur avenir toute l’année alors la moindre critique à un repas comme celui-là rappelle ces inquiétudes et on craque", confirme le psychologue.

En profiter pour régler ses comptes

3/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Penser que l'ambiance de Noël est le meilleur moment pour reparler de l'argent que votre cousine ne vous a jamais rendu, c'est une erreur. "Le repas de famille ne réunit pas un climat de collaboration pour réfléchir calmement à un problème qui persiste", déconseille le psychologue. L'interlocuteur risque de se sentir jugé et humilié face au reste des invités et il/elle va se fâcher.

Ne pas faire de plan de table

4/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Comme dans toutes les réunions de famille et amis, le plan de table doit être réfléchi avec précaution. D'abord ne pas cliver les âges et mélanger tout le monde sinon cela risque de créer des camps qui à un moment de la soirée vont se lancer des pics. Mélanger avec quelques verres d'alcool tout, cela risque de se transformer en dispute.

Ensuite "ne surtout pas mettre les gens qui se détestent à côté en pensant que la magie de Noël va opérer. Les conflits qui n'ont pas été réglés pendant le reste de l'année ne le seront pas à ce moment-là", affirme le Dr Émeric Languérand, psychologue.

Lancer les sujets qui fâchent

5/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Éviter de demander à votre cousin qui à abandonner la fac depuis plus d'un an ce qu'il fait de ses journées, ou encore de lancer la conversation sur les prochaines élections. Il faut bien avoir conscience que certains sujets fâchent...

Donner des ordres à ses enfants

6/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

 "Noël c'est le moment ou chacun retrouve sa place originelle. On a beau être devenu parent, on se sent de nouveau frère, sœur et enfant de quelqu"un. "L'émancipation que l'on a acquis est menacée ce qui peut expliquer qu'on se sente sur la défensive", explique notre interlocuteur.

Si vous n'appréciez pas que votre fille donne ses cadeaux de Noël à ses enfants avant le repas gardez votre réflexion pour vous. "Noël n'est pas un repas de famille au singulier, mais au pluriel. Les enfants devenus adultes ont une vision différente de la culture et il faut l'accepter ou alors attendre un autre moment pour leur en parler", ajoute le psychologue.

Boire trop d'alcool

7/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Même si Noël est propice à la fête il vaut mieux limiter l'alcool à table. "Sa consommation désinhibe on ne censure plus ce que l'ont dit, ni ce que l'ont fait", prévient le Dr Émeric Languerant. Si un sujet brûlant vient à être évoqué même brièvement, on ne se contient plus et on lâche la petite remarque qui fait des étincelles et s'embrase rapidement, car les autres aussi ne se retiennent pas.

Répondre aux attaques

8/8
Noël : 8 erreurs à ne pas faire à table pour éviter les disputes

Votre mère n'arrête pas de vous reprocher vos erreurs passées, votre cousine se moque de vous ? Si vous en avez marre d'être le dindon de la farce le meilleur moyen est d'apprendre à faire passer toutes ces critiques au-dessus de vous. "Il ne faut pas répondre aux attaques, car cela risque d'envenimer les choses. Le mieux est de ne pas hésiter à sortir un moment prendre l'air pour se calmer et revenir plus détendu", conseille le psychologue.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Merci au Dr Émeric Languérand, psychologue

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/12/191212122532.htm

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.