Les 15 pires profils des sites de rencontre (selon un psy)

C’est officiel : vous êtes décidé. Vous venez tout juste de choisir votre photo et de remplir votre profil. Il faut dire que l’envie de vous inscrire sur un site de rencontre vous taraudait depuis un moment. Désormais vous avez passé le cap et c’est tant mieux !

"Les sites de rencontres et applis présentent de nombreux avantages, estime Sébastien Garnero, docteur en psychologie, psychothérapeute, hypnothérapeute et sexologue. Ils permettent à des gens isolés de se rencontrer. Ils aident aussi celles et ceux qui ne sont pas ou plus dans la séduction".

Ce n’est pas un hasard si les sites de rencontre font de plus en plus d’adeptes. Et les retraités ne sont pas en reste : à l’heure où la France compte 9 millions de célibataires de plus 50 ans, les séniors sont 54,5% à espérer qu’Internet les aider à trouver l’amour et 10,8 % d’entre eux ont déjà vécu une belle histoire grâce au web (sondage Terre des Seniors, février 2021).

"Mais n’oublions pas les fondamentaux, pour autant, tempère notre expert. De 30 à 60 ans, le travail reste souvent la principale ‘agence matrimoniale’. Après 60 ans, les activités sportives, culturelles ou associatives sont autant d’endroits où les gens se rencontrent".

En outre, il faut aussi garder en tête que les sites de rencontre ont aussi leur part d’ombre. Une étude antérieure menée par l’Université du Wisconsin-Madison avait démontré que 80 % des personnes ont déjà menti en complétant leur profil en ligne. Comment les décrypter ? Quels sont les profils à contourner ? Avec Sébastien Garnero, nous avons identifié 15 profils dont il faut se méfier sur Internet. Aperçu dans notre diaporama.

Couple : pourquoi les séparations ont doublé chez les plus de 50 ans

À l’heure actuelle, de nombreux nouveaux couples se forment après 50 ans. "Parce que les gens divorcent, que les enfants sont partis, ou que les enjeux professionnels sont moins forts, c’est en effet l’âge de la seconde jeunesse", décrypte le sexologue. Ce n’est pas un hasard si les sites de rencontres qui leur sont dédiées se multiplient (Disons Demain, Once Again, Elite Rencontre Senior…).

C’est un fait qui n’est plus à prouver : le nombre de séparations chez les plus de 50 ans a doublé en dix ans. Et contre toute attente, dans 60 % des cas, c’est la femme qui est l’origine de cette démarche. Pour beaucoup d’entre elle, c’est alors le début d’une nouvelle vie et de nouvelles relations amoureuses. Car désormais, les opportunités de rencontres se multiplient et l’ouverture sociale est plus importante qu’avant.

"On assiste à une augmentation significative du nombre de retraités en bonne santé, argumente Sébastien Garnero. Etant en meilleure santé, les retraités ont une énergie supplémentaire si l’on compare à leurs ancêtres. Cette vitalité incite davantage à vivre pour soi et permet aussi de faire des rencontres, ce qui n’était pas le cas à l’époque. On peut également mentionner l’autonomie financière des deux membres du couple comme facteurs de rupture. Cette autonomie donne le courage aux deux partenaires de partir s'ils ne sont plus heureux".

Faites défiler notre diaporama pour découvrir les profils à fuir sur les sites de rencontre. "Bien entendu les profils peuvent être appliqués aux hommes comme aux femmes", précise Sébastien Garnero.

Sources

Merci à Sébastien Garnero, DR Psychologie, Psychothérapeute, Hypnothérapeute, Sexologue clinicien

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Pervers narcissique