Couple : se disputer vous maintiendrait en bonne santé !

Une étude très sérieuse menée par des pyschologues américains vient de démontrer que dans un couple, l'attitude adoptée par chacun des partenaires devant un conflit aurait un impact sur la santé et notamment l'espérance de vie.
Couple : se disputer vous maintiendrait en bonne santé !Istock

En couple, face à un conflit, vous êtes plutôt du genre à fuir ou à tout laisser sortir ? A ce sujet, les amoureux feraient mieux de s'accorder, car une étude publiée le 17 novembre 2018 dans le Journal of Psychosomatic Medicine révèle que ceux qui ont une attitude différente pendant une dispute augmentent leur risque de mort prématurée !

Dans un couple, la manière de gérer un conflit "pourrait être un indicateur de mortalité prématurée"

Les auteurs de l'étude, des psychologues de deux universités américaines, ont suivi pendant 32 ans 192 couples afin d'observer si la manière dont les amoureux se disputent a un impact sur leur santé. Résultat : "plus il y a de décalage entre les partenaires au niveau de la réponse au conflit, plus grand est le risque de mort prématurée, affirme Kyle Bourassa, auteur de l'étude. Le degré de décalage entre les partenaires pourrait être un véritable indicateur de mortalité prématurée." Au contraire, les couples dont la réponse au conflit est de même intensité seraient en meilleure santé et vivraient plus longtemps.

Plus de stress et des partenaires insatisfaits

Comment expliquer ces résultats ? "Si la réponse au conflit des partenaires diffère, cela peut se traduire par de plus nombreuses disputes au quotidien au fil du temps, clarifie le psychologue. L'un peut rechercher les disputes enflammées, l'autre non. Les deux ne sont donc pas satisfaits de la manière dont leurs conflits sont gérés. Ce qui peut résulter en un stress quotidien accru qui aura, sur le long terme, un impact négatif sur la santé. Les couples dont les styles interpersonnels sont en meilleure adéquation ont moins de conflits et maintiennent, au final, une meilleure santé." Peu importe donc si vous criez ou discutez de manière posée : l'important, c'est d'être sur la même longueur d'onde !

Fin du couple : certains signes ne trompent pas

Si les disputes au sein d'un couple sont normales et même bénéfiques lorsque celles-ci sont constructives, il convient toutefois d'être attentif aux signes qui peuvent annoncer la fin d'une idylle. Parmi eux, il y a la perte de désir sexuel, d'autant plus lorsqu'elle n'affecte qu'un des deux conjoints. "Dans ce cas, l’autre partenaire ressent cette réticence, ce qui provoque de la frustration, expliquait à Medisite Alice de Lara, thérapeute de couple et conseillère conjugale. Il a le sentiment d’être rejeté et de moins compter. Et ce malaise va instaurer un questionnement".

Autre signe qui ne trompe pas : le fait de ne voir que les défauts de l'autre. "Si l’on imagine l’autre comme un idéal, ses défauts vont peu à peu ressortir et constituer des manquements douloureux : il ou elle ne me fait jamais de surprise, il ou elle n’est pas assez tendre ou pas assez attentionné… Si on ne voit plus que ces carences, le bonheur du couple est en danger."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Les disputes dans le couple : un facteur de bonne santé ?

Source(s):

"Mismatch in Spouses’ Anger-coping Response Styles and Risk of Early Mortality". Journal of Psychosomatic Medicine. 17 novembre 2018.

La rédaction vous recommande sur Amazon :