Michael Jackson : son ex petite amie, persuadée qu’il était un pédophile

Publié le 12 Juillet 2019 à 13h04 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Tatum O'Neal, ex petite amie du roi de la pop clame haut et fort être convaincue qu’il était un pédophile. Même 10 ans après sa mort, les accusations à l’encontre de Michael Jackson ne cessent pas.

"Il y a tellement de choses dégoûtantes à Hollywood, qui commencent, enfin, à être découvertes lentement", clame Tatum O’Neal invitée de l’émission Good Morning Britain, il y a deux jours. Cette dernière fait allusion à Michael Jackson, qu’elle fréquentait alors qu’elle sortait à peine de l’enfance. Tatum O’Neal revient alors sa rencontre avec le King of Pop.

"Je n’avais que 12 ans, et n’étais pas du tout prête pour une vraie rencontre, raconte-t-elle. Michael (âgé de 17 ans à l’époque des faits, ndlr) était très nerveux, mais semblait tout aussi intimidé que moi. On se téléphonait tout le temps".

En 2003, ce dernier déclarait d’ailleurs que Tatum était la première petite amie qu’il avait "vraiment aimée". Mais aujourd’hui, la comédienne de 55 ans semble bien loin de leur idylle d’adolescents.

Elle évoque les deux garçons qui ont accusé Michael Jackson de viols

Pour Tatum O’Neal, il ne fait aucun doute : Mickael Jackson avait bien des tendances pédophiles. Devant les journalistes, l’actrice en profiter pour aborder les allégations de James Safechuck et de Wade Robson. Ses derniers ont accusé la star de les avoir agressés sexuellement (de 7 à 14 ans pour Wade Robson). "Il est difficile de ne pas croire ces deux garçons. Je suis convaincue que Michael Jackson était un pédophile", a-t-elle déclaré.

En outre, en 2013, Le Nouvel Observateur révélait que le roi de la pop aurait acheté le silence de 24 enfants qui l’accusait d’actes pédophile. Des documents du FBI datant de 1989 (des écoutes téléphoniques notamment) accablerait Michael Jackson.

Dans les années 80, ce dernier aurait engagé un détective privé afin qu’il rencontre les familles des victimes. La star souhaitait acheter leur silence à coup de plusieurs centaines de milliers de dollars. Michael Jackson aurait aussi fait taire un jeune acteur avec 457 600 euros. Enfin, une femme de ménage qui travaillait au ranch de la star aurait, quant à elle, perçu 1,5 millions d’euros pour ne pas révéler les viols que ses fils auraient subi par son employeur.

Pédophilie : une vraie maladie ?

"La grande majorité des pédophiles sont des hommes, mais la proportion de femmes pédophiles demeure difficile à évaluer, car leur pédophilie peut s’exprimer d’une manière beaucoup plus discrète que chez les hommes. On trouve des pédophiles dans toutes les couches de la société", décrit l’association l’Ange Bleu, dédiée à cette cause. On les classe en trois catégories : les pédophiles exclusifs (attirés uniquement par les enfants), les pédophiles préférentiels (attirés surtout par les enfants), et enfin, les pédophiles non préférentiels (attirés surtout par les jeunes adultes et les adolescents, mais aussi par les enfants).

La pédophilie est considérée comme un trouble la préférence sexuelle, trouble mental, par la classification internationale des maladies (CIM) et comme paraphilie par le manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux (DSM).

Attention, tous les pédophiles ne passent pas toujours à l’acte. Certains font le choix assumé de ne pas chercher à avoir de relations sexuelles avec des plus jeunes. On parle alors de pédophile abstinent. En revanche, d’autres n’hésite pas à recourir à la violence, aux menaces ou au chantage. Ils n’éprouvent généralement aucun remords ni sentiment pour l’enfant, qui est un simple objet sexuel à leurs yeux.

Comment se fait le diagnostic ?

Selon le DSM, plusieurs critères permettent de diagnostiquer ce trouble. La présence de fantaisie imaginative sexuellement excitante, d’impulsions sexuelles, survenant de façon répétée et intense pendant une période d’au moins 6 mois est un premier signe de pédophilie. Ce comportement est à l’origine d’une souffrance cliniquement significative ou d’une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines. Un pédophile doit être âgé de 16 ans au minimum pour pouvoir être qualifié comme tel, et avoir au moins 5 ans de plus que sa victime.

Comment devient-t-on pédophile ?

"On ne sait pas pourquoi un individu devient pédophile, explique le Dr Roland Coutanceau, psychiatre, spécialiste en criminalité sexuelle, interviewé par le Magazine Psychologie. Mais il y a des pistes récurrentes. On a pu constater que nombre d’agresseurs ont été eux-mêmes agressés dans leur enfance. C’est un élément à prendre en compte, mais il n’est pas suffisant. Ce qui se passe à l’adolescence me paraît plus déterminant. La plupart des agresseurs semblent avoir une puberté marquée par la frustration".

Son expérience de psychiatre lui permet d’affirmer que la honte et le fait d’avoir encouru une peine de prison suffit à empêcher la récidive pour la plupart des pédophiles. "Il ne faut pas imaginer les pédophiles comme des malades qui ne pourraient pas s’en sortir sans thérapie. Ce sont surtout des hommes qui s’autorisent le passage à l’acte. Ils sont capables de réfléchir à leurs actes", conclue l’expert.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X