Ejaculation précoce : la solution médicamenteuse

Publié le 02 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
Environ 25% des hommes seraient concernés par l’éjaculation précoce en France. Un problème qui affecte la confiance en soi, la libido masculine, mais aussi la sexualité du couple. L’éjaculation précoce n’est cependant pas une fatalité : une solution médicamenteuse existe de même que des exercices pour retarder l’éjaculation.
Publicité

6748758-inline-500x332.jpg© Istock

Ejaculation précoce et libido masculine

On parle d’éjaculation précoce ou éjaculation prématurée, quand il est impossible à l’homme de contrôler son éjaculation, de sorte qu’elle a lieu juste avant ou juste après la pénétration. Généralement, elle intervient au maximum dans les 3 minutes qui suivent le début du rapport intime. Ceci entraîne beaucoup de frustrations pour chacun des partenaires et fait souvent culpabiliser l’homme, refréner sa libido par crainte d’éjaculer prématurément.

Publicité
Publicité

Ejaculation précoce: la solution médicamenteuse

Depuis le printemps 2013, un médicament à base de dapoxétine (antidépresseur), a reçu une autorisation de mise en vente sur le marché pour traiter l’éjaculation précoce. Le principe de ce médicament? Les scientifiques ont remarqué que la sérotonine entrave l’éjaculation, aussi ont-ils recours à la dapoxétine, qui est un «inhibiteur de la recapture de la sérotonine». Ce médicament se prend 2 à 3 heures avant le rapport et permet de retarder l’éjaculation. Pour une meilleure santé sexuelle, des exercices peuvent être effectués en complément de ce traitement, comme le stop and go, technique qui consiste à arrêter net toute caresse et mouvement lors du rapport, quand l’homme sent l’éjaculation imminente, puis à reprendre quand l’excitation est un peu tombée.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X