Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

Le temps de sommeil recommandé varie en fonction de l’âge de l’individu. Les autorités sanitaires conseillent de dormir : 

  • Entre 14 et 17 heures par jour pour les nouveaux-nés ; 
  • entre 8 et 10 heures chaque nuit pour les adolescents
  • entre 7 et 9 heures pour les adultes
  • et entre 7 et 8 heures pour les personnes de plus de 65 ans

Or, les Français ne respectent pas vraiment ces indications. Selon une étude de Santé publique France, ils dorment en moyenne 6h42 chaque nuit. L’inserm dévoile également que 45% des 25-45 ans estiment ne pas dormir suffisamment.

Cette carence conduit à ce qu’on appelle la dette de sommeil. Santé publique France décrit cette expression ainsi : “La dette de sommeil est dite chronique lorsqu’une réduction du temps de sommeil (1 à 2h par nuit) est cumulée sur plusieurs jours, souvent lors des jours travaillés. À terme, celle-ci engendre les mêmes effets qu’une nuit blanche”. 

L’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) estime que “27,7% des Français sont en dette sommeil non compensée et 18,8% en dette sévère non compensée.” Au-delà d’être moins productif, cette carence peut avoir de graves répercussions sur la santé. 

Dette de sommeil : les dangers sur la santé

Des nuits trop courtes peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. L’INSV explique que la dette du sommeil peut : 

  • Favoriser les maladies cardiaques : l’Institut du sommeil estime que ne pas dormir suffisamment double le risque de développer un trouble cardiaque et multiplie par quatre celui de faire un AVC (accident vasculaire cérébral) . 
  • Augmenter le risque d’obésité : “Dormir moins de 6h par nuit pour un adulte augmente de 10 % le risque de devenir obèse” détaille l’association.
  • Affaiblir le système immunitaire : l’INSV explique que ne pas dormir assez peut notamment multiplier par quatre le risque de rhumes
  • Augmenter le risque d’accident de la route : la somnolence au volant est la première cause d’accidents mortels sur la route. 

Une carence en sommeil peut également augmenter le risque de développer du diabète ou une hypertension artérielle. Dormir suffisamment est alors essentiel pour rester en bonne santé. 

Jasmine Lee, psychologue spécialisée dans le sommeil et basée à New-York, a partagé pour le média anglais Daily Mail les cinq signes qui doivent alerter d’un manque de sommeil. Medisite vous les présente en image.

Une envie de malbouffe

1/5
Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

Jasmine Lee explique que le fait d'avoir des envies soudaines de malbouffe peut être un signe de privation de sommeil

“Le manque de sommeil altère les hormones régulatrices de l'appétit ainsi que le métabolisme et les fonctions cérébrales. Par conséquent, nous sommes beaucoup plus susceptibles de nous tourner vers la malbouffe en raison des envies de collations riches en calories, en sucre, en graisses et en sel afin d'augmenter notre niveau d'énergie”, précise l’experte.

Une surchauffe corporelle

2/5
Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

“Le sommeil est vital pour que notre corps régule notre température interne”, confie la psychologue. 

“Par conséquent, si vous avez chaud, il se peut que votre corps surchauffe en raison d'un manque constant de sommeil de bonne qualité. En effet, à mesure que nous nous fatiguons, notre cerveau se met à surchauffer. Le bâillement est une méthode de compensation de cette défaillance thermorégulatrice”, ajoute la spécialiste du sommeil.

Une mauvaise mémoire

3/5
Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

Selon Jasmine Lee, la privation de sommeil peut affecter la capacité du cerveau à apprendre et à mémoriser certaines informations.

“Pendant le sommeil REM (Rapid Eye Movement), le cerveau est actif. Il traite les informations et stocke les souvenirs de la veille. Moins de sommeil perturbe ce processus, car le corps passe moins de temps dans ce cycle REM. Le lendemain, vous aurez peut-être du mal à vous souvenir de ce qui s'est dit lors d'une réunion d'affaires ou des missions que vous avez”, détaille l’experte. 

Elle ajoute : “La privation de sommeil rend également plus difficile pour le cerveau l'absorption de nouvelles informations, car le cerveau travaille dur pour se concentrer et assimiler les informations.”

Une prise de poids

4/5
Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

“Un manque de sommeil produit moins de leptine (permet au corps de savoir quand il est plein) et plus de ghréline (signale la faim), ce qui signifie que vous aurez plus faim, mais votre corps sera plus lent à réagir lorsque vous serez rassasié et vous finirez probablement par manger plus que nécessaire”, confie la psychologue. 

De plus, ce processus est associé à une envie de mauvaise alimentation qui favorise également la prise de poids.

Une mauvaise prise de décision

5/5
Manque de sommeil : 5 signes qui doivent alerter

Selon l’experte, un manque de sommeil peut aussi conduire à une mauvaise prise de décision. En effet, comme l'ont également montré plusieurs études, les personnes fatiguées sont plus impulsives. 

Sources

https://www.dailymail.co.uk/femail/article-11102423/Are-suffering-sleep-deprivation-Sleep-expert-reveals-signs.html

https://institut-sommeil-vigilance.org/wp-content/uploads/2019/07/INSV_VITALAIRE_3-VOLETS-RV_2018_BAT_02.pdf

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/8-9/pdf/2019_8-9.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.