Sommaire

Boire trop de café est trop excitant

Boire trop de café est trop excitant"La caféine acidifie le PH sanguin. De plus, comme c’est un excitant, elle augmente le niveau de stress ce qui est néfaste pour l’estomac", explique le Dr Martine Cotinat, gastroentérologue. Il faut donc éviter la caféine, et les sodas à base de cola. Le thé, quant à lui en renferme moitié moins que le café.
A limiter également : l’alcool, toxique pour la muqueuse et perturbateur de la motricité, ainsi que les boissons sucrées qui modifient la flore et augmentent les risques de surpoids. Or le surpoids, en lui-même augmente les risques de reflux gastro œsophagien.

Abuser du chocolat inflamme l'estomac

Abuser du chocolat inflamme l'estomac"Pas de problème avec les bonnes huiles riches en omega 3", précise le Dr Martine Cotinat. "Mais attention aux charcuteries et à la viande. Les protéines animales apportent en effet trop d’omega 6 qui sont des acides gras facteurs d’inflammation, notamment au niveau de l’estomac et du tube digestif."
De même, mieux vaut réduire sa consommation de chocolat qui détend le sphincter œsophagien et donc favorise le reflux gastro œsophagien.

Manger trop grillé est cancérigène

Manger trop grillé est cancérigène"Lorsqu’un aliment est grillé ou fumé, une réaction de glycation des protéines dite "réaction de Maillard" se produit : l’aliment prend une couleur brune suite à une réaction entre sucre et protéines. cette réaction favorise inflammation, stress oxydatif et risque cancérigène.. ",note le Dr Martine Cotinat. Préférez les aliments cuits doucement à basse température.

Pas plus de 2 produits laitiers par jour

Pas plus de 2 produits laitiers par jour"Consommer plus de 2 produits laitiers par jour et abuser du gluten, cette protéine présente dans les pains modernes, peut favoriser la disjonction des cellules œsophagiennes. Celles-ci laisse alors plus facilement entrer l’acide ce qui augmente les dégâts qu’il induit", explique Martine Cotinat.

Mal dormir favorise l'acidité

Mal dormir favorise l'acidité"Si le reflux empêche de bien dormir, l’inverse est vrai aussi", précise Martine Cotinat. Lorsqu'on manque de sommeil on a tendance à être plus nerveux et le stress chronique nous transforme en cocotte-minute et met à mal notre estomac en favorisant acidité et reflux. Les personnes qui souffrent d'apnée du sommeil ont aussi un risque élevé de reflux oesophagien car un effet de vide se créer avec la mauvaise respiration ce qui favorise l'acide gastrique dans l'oesophage.
A diminuer également : certains médicaments comme les anti-inflammatoires et l’aspirine favorisent douleurs d’estomac et RGO.

Ce qui brûle la bouche est mauvais pour l'estomac

Ce qui brûle la bouche est mauvais pour l'estomac"C’est simple", conseille Martine Cotinat "si ça brûle la bouche, c’est souvent mauvais pour l’estomac." Exit donc le poivre et le piment. "En revanche, vous pouvez user et abuser des épices riches en anti oxydants, aux vertus anti inflammatoires, comme le curcuma, la cannelle, le clou de girofle ou le gingembre par exemple."

Manger trop vite augmente l'acidité

Manger trop vite augmente l'acidité© anna bizon,gpoint studio

"Plus on mâche, plus on réduit les aliments et plus on les rend digestes, mais aussi plus on produit de salive. Or celle-ci est riche en bicarbonates, elle réduit donc l’acidité.", indique le Dr Martine Cotinat. Donc on pose sa fourchette entre chaque bouchée, et on déguste.

Le tabac favorise le cancer de l'estomac

Le tabac favorise le cancer de l'estomac"En plus de sa toxicité, le tabac, en abaissant la pression du sphincter œsophagien, favorise le reflux.", relate Martine Cotinat. Selon la Ligue contre le cancer, le tabagisme avec 'l'alimentation trop salée est l'un des facteurs principaux déclencheur d'un cancer de l'estomac. Le tabac interrompt le niveau de production de lmuquese qui irrigue l'estomac, il favorise également le risque de développer un ulcère à l'estomac.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.