Hygiène intime et gant de toilette : risques d'utilisation

La zone génitale permet de protéger les organes internes comme le vagin et l'utérus. Cette partie du corps est à la fois fragile et sensible, il est donc important de la respecter en faisant sa toilette. Non seulement les produits d'hygiène utilisés doivent être sélectionnés avec soin, mais il est aussi essentiel de faire attention à l'usage du gant de toilette pour nettoyer cette zone. Le gant de toilette est un milieu favorable à la prolifération des germes. Même en faisant sécher un gant de toilette après chaque utilisation, les microbes peuvent malgré tout se multiplier. Ainsi, il faudrait laver son gant de toilette à la machine à laver à 60 °C après chaque utilisation afin d'éviter qu'il ne devienne un nid à microbes.

Toilette intime : autres solutions que le gant de toilette

Tout simplement, il est possible de faire sa toilette intime à la main, et il s'agit d'ailleurs de la méthode la plus efficace et la plus saine. Pour respecter la flore intime, il est indispensable d'utiliser des produits d'hygiène adaptés comme des savons biologiques non agressifs ou des gels nettoyants intimes. De plus, il ne faut pas nettoyer l'intérieur du vagin, au risque de déséquilibrer la flore vaginale et de provoquer des infections.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.