Tabac : le syndrome de la bouche brûlante

Publié le 17 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Si vous vous dites fréquemment « J’ai la langue qui brûle quand je fume », vous souffrez peut-être de glossodynie. Une consultation s’impose, car la langue qui brûle et pique peut aussi être le signe d’un cancer de la langue.
Publicité

6751746-inline-500x333.jpg© Istock

Glossodynie, quand la langue brûle et pique

La glossodynie est une pathologie de la langue qui se manifeste par une sensation de brûlure ou de picotement sur cet organe. Ce syndrome de la langue de feu ou syndrome de la bouche brûlante justifie une consultation médicale rapide, car en l’absence de soins, il peut entraîner des douleurs insupportables. La glossodynie, dont on ne connaît pas l’origine exacte en l’état actuel des connaissances, peut être liée à une autre pathologie comme une mycose buccale ou une aphtose. Il est indispensable d'en identifier la cause pour prescrire au patient le traitement adapté.

Publicité
Publicité

Langue qui pique et cancer de la langue

Chez le fumeur, la sensation de langue qui brûle et pique est assez fréquente et peut persister chez les personnes en sevrage tabagique. Lorsqu’elle est due à une lésion de petite taille installée depuis quelque temps et qui ne guérit pas, cette gêne est d’autant plus présente au moment des repas. Lorsque le syndrome de la bouche brûlante est associé à d’autres symptômes comme une douleur dans une oreille, des troubles de la déglutition ou encore une haleine nauséabonde, on peut craindre un cancer de la langue, cancer parmi les plus fréquents dans notre pays. Il est principalement dû au tabagisme mais aussi à l’alcoolisme. À un stade avancé, ce type de cancer nécessite l’ablation de la langue, en partie ou en totalité.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X