Comment fonctionnent les substituts nicotiniques ?

Comme les cigarettes, les substituts nicotiniques contiennent de la nicotine. Lorsque cette substance est libérée dans l’organisme, elle réduit la sensation de manque et la dépendance à la cigarette. Ces produits sont très utiles pendant le sevrage tabagique pour éviter les rechutes. Le patch, parfois appelé timbre, se colle directement sur la peau et diffuse de la nicotine. Bien que le taux de rechute à un an est d’environ 30 %, il reste très efficace et aide beaucoup de nouveaux non-fumeurs à ne pas replonger. Les autres substituts nicotiniques incluent les pastilles, les gommes à mâcher et les inhalateurs. L’association de deux substituts, par exemple, les patchs et les pastilles, est possible.

Les substituts nicotiniques peuvent-ils entraîner des dépendances ou des effets secondaires ?

Aucune dépendance n’a été signalée concernant les patchs pour arrêter de fumer. Quelques cas rares ont été rapportés chez des personnes qui prenaient des gommes à mâcher, mais leur dépendance ne représentait aucun danger pour leur santé. La pose du patch peut provoquer des démangeaisons, des irritations et une allergie. Si les symptômes persistent, mieux vaut opter pour un autre substitut nicotinique.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.