Les symptômes de la spasmophilie

La spasmophilie peut être due à des carences en minéraux ou micronutriments comme le magnésium, le calcium. Ils interviennent au niveau de la contraction des muscles. Des spécialistes mettent en cause des origines psychologiques comme le stress, l'anxiété ou l'angoisse.

La spasmophilie se manifeste alors par les symptômes suivants :
– crise de tétanie : les muscles se raidissent, la personne ne peut plus bouger,
– des contractions ou spasmes musculaires,
– une hyperventilation : rythme respiratoire plus rapide, difficultés à trouver de l'air,
– une fatigue autant physique qu'intellectuelle. La personne ressent une fatigue soudaine, n'arrive plus à réfléchir ou à tenir sur ses jambes,
– des sensations variées : impression de mort imminente, peur irraisonnée, impression de malaise généralisé Ces sensations peuvent être accompagnées de signes physiques divers tels que des douleurs thoraciques, des nausées, des troubles digestifs.

Fatigue chronique : un symptôme de spasmophilie parmi d'autres

Comme évoqué ci-dessus, force est de constater que le tableau des symptômes de la spasmophilie est conséquent. Si la fatigue chronique est un des symptômes de la spasmophilie, isolée, elle ne permet pas de poser le diagnostic de cette maladie. Elle doit cependant être prise en compte, être mise en parallèle avec les autres symptômes observés, afin d'établir un diagnostic différentiel ou confirmer le diagnostic de spasmophilie (si tous les éléments réunis convergent vers cette maladie).

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.