Démangeaisons : un signe d'anxiété ?

Les démangeaisons, aussi nommées prurits dans le jargon médical, sont des affections courantes, puisque l’on estime qu’un Français sur trois en a eu ces sept derniers jours. Si seulement 10% d’entre elles nécessitent une prise en charge médicamenteuse, elles impactent néanmoins beaucoup le quotidien de ceux qui en souffrent. Ces démangeaisons peuvent être un signe d’anxiété, dans de rares cas. D’autres causes peuvent être recherchées comme une dermatose de type eczéma, des maladies plus générales comme le diabète, voire certains traitements ou produits toxiques.
Istock

L’anxiété, facteur potentiel de démangeaisons

L’anxiété et la dépression sont souvent évoquées comme facteurs responsables de démangeaisons. En réalité, l’anxiété est une cause très rare de prurit. Elle ne représente en effet que 1 % des cas de démangeaisons. Toutefois, si cette origine psychogène est avérée, alors le médecin peut prescrire des antidépresseurs pour combattre les démangeaisons.

Les dermatoses de type eczéma, une cause majeure de démangeaisons

Les dermatoses, autrement dit les maladies de peau, sont dans neuf cas sur dix à l’origine des démangeaisons. En effet, la plupart des dermatoses génèrent des inflammations cutanées et donc des démangeaisons. C’est le cas de l’eczéma, mais aussi de la varicelle, de la gale, du psoriasis ou du lichen plan. Selon la cause identifiée, un traitement oral à base d’antihistaminiques (pour l’urticaire, la varicelle, le lichen plan) ou un traitement local à base de corticoïdes est prescrit (pour le psoriasis et l’eczéma).

Les maladies générales à l’origine de démangeaisons

Des maladies générales comme le diabète, les problèmes de thyroïde, les maladies du sang, l’insuffisance rénale ou encore les neuropathies des petites fibres génèrent aussi du prurit. Le traitement dépendra de la cause spécifique. Dans tous les cas, il faudra opter pour une douche plutôt que pour un bain, pour de l’eau tiède plutôt que de l’eau chaude et bien hydrater sa peau.

Les démangeaisons provoquées par certains médicaments et produits toxiques

Parmi les causes possibles de démangeaisons, il y a les effets secondaires de certains médicaments, au nombre desquels les hypotenseurs et les pénicillines. Même constat avec les produits cosmétiques ou ménagers irritants. Il faut donc voir avec son médecin s’il est possible de modifier le traitement. Les produits cosmétiques et ménagers en cause sont à éviter.

Le froid, source de démangeaisons pour les peaux sèches

Les personnes qui ont tendance à avoir une peau sèche seront plus sujettes que les autres aux démangeaisons en période de froid. Le froid assèche la peau. Il est donc conseillé d'hydrater au quotidien sa peau avec une crème.

Si les traitements actuels se cantonnent à soigner les symptômes, on peut espérer voir apparaître sur le marché d’ici cinq à dix ans des médicaments nouvelle génération pour soigner le prurit lui-même. Plusieurs pistes sont en effet à l’étude. Pour l’heure, l’essentiel pour soigner des démangeaisons est de bien en identifier la cause.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.