Sommaire

Ne plus stresser nous rend plus résistant contre les microbes

Ne plus stresser nous rend plus résistant contre les microbes© Fotolia"Le cortisol est, avec l’adrénaline, l’une des deux hormones du stress. Celles qui activent les réactions de l’organisme. Or ne nombreuses études et notamment menées sur des étudiants en périodes d’examen, montrent que le cortisol empêche le bon fonctionnement du système immunitaire et rend donc plus vulnérables aux infections", constate le Dr Dominique Servant.

Ne plus stresser réduit le risque de maladies inflammatoires

Ne plus stresser réduit le risque de maladies inflammatoires© Fotolia"Le stress n’est pas à lui tout seul la cause de cancer, de polyarthrite rhumatoïde ou de psoriasis", estime le Dr Dominique Servant. "Des facteurs génétiques et environnementaux entrent également en jeu. Mais le stress modifie le phénotype, l’expression du gène, c’est ce que l’on appelle l’épigénétique. Il peut donc précipiter l’entrée dans la maladie ou favoriser les récidives par exemple." Gérer son stress n’évite pas forcément de tomber malade, mais il permet en tout cas de mieux faire face à la maladie.

Ne plus stresser permet de mieux dormir

Ne plus stresser permet de mieux dormir© Fotolia"L’insomnie psychogène représente au moins la moitié des insomnies", souligne le Dr Dominique Servant. L’insomnie liée au stress a lieu plutôt en début de nuit. "La personne rumine, passe en revue toutes les tâches à accomplir, ce qu’elle n’a pas fait etc, et cela l’empêche de trouver le sommeil". Cette insomnie qui est à distinguer de celle de la dépression, survenant parfois lorsque les défenses sont submergées, et qui elle intervient en fin de nuit. "Quoiqu’il en soit, le manque de sommeil peut être une entrée dans le burn out car la fatigue entraîne une moins bonne résistance au stress et c’est le cercle vicieux."

Ne plus stresser est bon pour le cœur

Ne plus stresser est bon pour le cœur© Adobe Stock

©iStock

Le stress est à l’origine un mécanisme de survie : confrontés à un danger immédiat notre organisme se met en branle pour nous aider à lutter et courir plus vite : augmentation du débit respiratoire et cardiaque, battements de cœur plus rapide, constriction des vaisseaux sanguins. "Mais lorsque le stress devient chronique, l’organisme est débordé et il ne parvient plus à revenir à la normal. C’est là que l’on voit apparaître l’hypertension et les maladies cardiovasculaires.", explique le Dr Dominique Servant.

Ne plus stresser permet de mieux manger

Ne plus stresser permet de mieux manger© FotoliaVous pensez qu’une bonne hygiène de vie améliore votre capacité à résister au stress ? Vous avez raison. Mais c’est aussi un cercle vertueux car sans stress, vous aurez moins tendance à vous laisser aller à vos mauvaises habitudes. "L’anxiété, la difficulté d’attention, la fatigue, amène à consommer plus de substances sensées stimuler nos capacités ou au contraire apaiser l’angoisse : tabac, alcool, drogue, mais aussi nourriture sous forme de grignotage compulsif.", note le Dr Dominique Servant. Des substances qui pour la plupart ne font que renforcer les mécanismes du stress !.

Sources : merci au Dr Dominique Servant, créateur du site http://www.soigner-le-stress.fr et auteur de 3 ouvrages parus aux éditions Odile Jacob : "Soigner le stress et l’anxiété par soi-même", "Relaxation et Méditation. Trouver son équilibre émotionnel" et "Ne plus craquer au travail".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.