Selon une étude publiée par Santé Publique France en 2019, les Français dorment en moyenne 6 heures et 42 minutes chaque nuit, soit moins que la recommandation minimale des 7 heures. Si les écrans (télé, ordinateur, téléphone) et nos quotidiens stressants sont les premiers responsables, avoir une literie inadaptée peut aussi jouer un rôle dans le mauvais sommeil. C’est pourquoi il est important de bien la choisir.

Comment choisir votre matelas en fonction de votre poids ?

Près de 8 Français sur 10 auront mal au dos au moins une fois dans leur vie. Pour limiter les dégâts, il faut choisir un matelas adapté à sa morphologie. En effet, les professionnels de la santé s’accordent pour dire qu’il faut prendre en compte le poids et la taille de la personne lors du choix de la fermetéde l'objet.

Si votre IMC (poids divisé par le carré de la taille) est normal (entre 18,5 et 25), il est préférable de prendre un matelas ferme. Pour les personnes en surpoids (IMC supérieur à 25), il faut miser sur un matelas très ferme, surtout au niveau du bassin, des hanches et des fesses. Les dormeurs minces peuvent se tourner vers des matelas mi-fermes.

Les matelas doivent toujours présenter une certaine fermeté, car les literies trop souples peuvent favoriser les douleurs dorsales et fragiliser la colonne vertébrale. Pour bien dormir à deux, il est conseillé aux couples d’opter pour un grand matelas (au moins 160x200 cm). Toutefois, en cas de morphologie très différente la solution peut être d’accoler deux matelas afin de répondre aux besoins de chaque dormeur.

Par ailleurs, le soutien que nous apportent nos matelas, n’est pas éternel. Il est recommandé de le changer tous les 10 ans, où dès qu’il est usé. Dans un précédent article de Medisite, le Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste membre de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (SFRMS) avait expliqué : "le mauvais état d’un matelas peut être la cause unique d’un sommeil agité. On sait qu’il est temps d’en changer quand on commence à mal dormir, que le sommeil est insuffisamment récupérateur et que l’on se sent fatigué au réveil, une fois que toutes les autres causes de mauvais sommeil ont bien sûr été éliminées. Cela prouve qu’il est usé".

Oreiller : des erreurs à éviter aussi

La fermeté du matelas n’est pas le seul point à surveiller pour bien dormir. Il faut également veiller à avoir le bon oreiller.

  • Si vous dormez sur le côté : privilégiez les oreillers épais, car dans cette position votre cou est surélevé par rapport au matelas à cause de l’épaule.
  • Si vous avez des douleurs ou de l’arthrose cervicale : vous devez vous tourner vers un oreiller à mémoire de forme.
  • Si vous dormez sur le dos : un oreiller classique suffira.
  • Si vous dormez sur le ventre : prenez un oreiller plat possible pour éviter une cambrure du dos trop importante.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.