Sommaire

Qui n’a jamais fait un seul rêve érotique, lève la main ! La vôtre est restée baissée ? Rien de plus normal, les rêvessexuels n’ont strictement rien d’étonnant. Courants et complètement naturels, ils occupent de temps à autre quelques minutes de nos nuits, laissant quelques fois un agréable souvenir au matin.

De l’importance du rêve dans nos nuits

Les décennies de recherches sur le sujet des rêves n’ont pas encore permis d’établir une théorie unique sur la question du « comment rêve-t-on », ni même sur la signification exacte de certains songes. Pourtant, « le rêve est investi de nombreuses fonctions : il est utile à la régénération du système nerveux, à la programmation neuropsychique, au traitement et à la gestion des émotions. Mais les rêves font aussi le lien entre le conscient et l’inconscient», explique Tristan-Frédéric Moir, spécialiste du langage du rêve.

8 à 18 % des rêves ont… une tendance sexuelle !

Mais alors, quelle place tient le rêve érotique, parmi la quantité de songes amassés au fil des nuits ? Selon une étude allemande, après des travaux d’analyses réalisés sur un échantillon de près de 3 000 personnes, les rêves sexuels représenteraient pas moins de 18 % de tous les rêves confondus. Un chiffre qui varie tout de même selon les expériences, puisqu’une étude canadienne avait fixé le pourcentage de rêve érotique à 8 %.

Pour Tristan-Frédéric Moir, les estimations restent cohérentes, même si « tout cela dépend évidemment des personnes mais aussi des périodes ». Si l’on est en éveil, en évolution ou bien s’il est nécessaire de compenser un manque, par exemple, la fréquence des songes à caractère sexuel peut varier. « S’il s’agit de rêves purement érotiques, de façon directe, il est possible que ce soit durant une période où l’on est boosté par sa pulsion vitale, où l’on est en train de se régénérer, et le rêve vient signifier ce processus », poursuit-il.

Qu’essayent de vous dire vos rêves sexuels ?

Pulsion vitale ? Voilà une notion propre au domaine du rêve et à son interprétation, que ne manque pas d’expliquer l’expert en la matière : « Dans une perspective psychanalytique, le psychisme est alimenté par des pulsions de vie. Dans la théorie freudienne, on est animés par deux pulsions fondamentales : la pulsion d’Eros et de Thanatos. Donc, la pulsion de vie (pulsion sexuelle) et la pulsion de mort (dégradation des cellules, vieillissement, etc.). Ce sont deux programmations intégrées en nous ». Ainsi, la vie étant en constante évolution, «la pulsion de mort s’installe lorsque nous cessons d’évoluer. Le rêve sexuel serait donc le signe d’une transformation, d’une évolution ou de l’individu qui se connecte à sa pulsion vitale ».

L’énergie sexuelle est l’énergie la plus forte dont l’être humain dispose. Un constat qui tient son sens logique du fait que chacun de nous a été créé par « une impulsion sexuelle », qui n’est autre que celle des parents, « et que nous allons tendre à transmettre la vie aussi par le biais de nos pulsions sexuelles ».

Rêves érotiques : il en existe plusieurs types

Si la signification des rêves varie d’un scénario à un autre, il existe toutefois plusieurs schémas typés de rêves érotiques, menant à des pistes d’interprétation bien différentes. Parmi eux, il est notamment possible de retrouver le rêve de compensation et le rêve d’évolution. « Lorsqu’il y a un acte sexuel véritable, avec une pénétration imaginée et une jouissance pouvant d’ailleurs aller jusqu’à l’orgasme, cela peut être un rêve de compensation. C’est-à-dire que le quotidien ne permet pas d’assumer ses pulsions sexuelles, il y a un manque et le rêve vient le résoudre ce manque », expose Tristan-Frédéric Moir.

Les polarités féminine et masculine au cœur du sujet

L’autre type de rêve sexuel se retrouve lorsque vous vous trouvez en présence d’un partenaire et que le climat se veut très érotique. « Vous vous sentez très amoureux, en phase, mais il n’y a pas forcément de pénétration. Il s’agit surtout d’un climat amoureux et érotique très intense : il s’agit là d’un rêve de connexion avec soi », explique l’expert en langage du rêve. Les rêves de connexion indiquent alors que l’on est en phase avec soi-même et, dans ce cas, le partenaire représente « notre pôle opposé ».

En effet, chaque être compose avec une polarité féminine et une masculine, qui se trouve plus ou moins à son équilibre selon la façon dont on exploite cette particularité logée dans le cerveau. « Plus vous êtes en phase avec votre pôle opposé, plus vous intégrerez des éléments, qui ne vous seront donc plus étrangers. Par exemple, si vous êtes une femme et que vous êtes en connexion avec ce principe masculin : votre communication avec l’homme extérieur sera plus fiable et plusfacile », selon l’expert.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.