Sommaire

Les ultraviolets, facteurs de DMLA

Les ultraviolets, facteurs de DMLA© Adobe StockPremière raison de porter des lunettes de soleil : éviter une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ! Cette maladie qui touche déjà 1 million de Français et est en constante augmentation serait en partie due au soleil. A fortes doses, les rayons ultraviolets (UVA et UVB) endommageraient la macula de l’oeil, la région située au centre de la rétine qui assure la vision centrale. "L’effet du soleil sur la rétine est cumulatif avec l’âge. Plus tôt on la protège en mettant des lunettes, mieux c’est ! Car la DMLA peut être présente dès le plus jeune âge et apparaître quelques années plus tard si la protection des yeux n’a pas été suffisante", explique le Dr Etienne Hachet, chirurgien des yeux et ophtalmologue.

Le soleil responsable de la cataracte

Le soleil responsable de la cataracte© Adobe StockSelon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 20 % des cataractes sont liées aux expositions solaires. Explication : l’exposition régulière et prolongée au soleil sans port de lunettes entraîne l’opacification du cristallin de l’œil (lentille située derrière l’iris). La vue baisse progressivement, la lumière vive gêne… C’est la cataracte ! "La lésion du cristallin par les rayons ultraviolets du soleil entraîne une apparition plus précoce de 5 à 10 ans de la cataracte", précise même l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). En clair : choisissez bien vos verres optiques… même après 50 ans ! "A cet âge, le cristallin a vieilli, subissant les ultraviolets du soleil depuis la naissance", explique le Dr Etienne Hachet, chirurgien des yeux et ophtalmologue.

Les UV peuvent provoquer des conjonctivites

Les UV peuvent provoquer des conjonctivites© Adobe StockLes rayons ultraviolets ne s’attaquent pas seulement au cristallin et à la rétine ! Ils peuvent aussi, lors d’exposition prolongée, provoquer une inflammation des muqueuses qui tapissent la face interne des paupières et le blanc de l’œil. Résultat : un épaississement douloureux des conjonctives (fine membrane recouvrant la partie antérieure de l’œil). Pour prévenir ce type de conjonctivite, une seule solution : porter des lunettes de soleil de qualité. Des verres adaptés protègent l’œil des UV et évitent l’inflammation.

Soleil : comment éviter la kératite

Soleil : comment éviter la kératite© Adobe StockLe soleil peut aussi entraîner des kératites (inflammation de la cornée, la couche fine transparente protégeant nos yeux des agressions extérieures). Ses symptômes : des picotements oculaires, des larmoiements, une photophobie… "La cornée peut, une ou deux heures après une exposition au soleil sans protection, être victime d’ulcérations qui, si on les ignore, risquent d’aboutir à une kératite chronique", prévient l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). A noter : Les rayons UV sont invisibles à l’œil nu. Ils provoquent donc des brûlures oculaires sans éblouir ! Une raison de plus de porter des lunettes de soleil protectrices.

Lunettes : quels verres choisir ?

Lunettes : quels verres choisir ?© Adobe StockVerre solaire classique, polarisé ou photochromique ? Pas toujours facile de s’y retrouver ! Pour faire simple : - verre solaire classique : protection UV selon la catégorie (de 0 à 4) et réduction de l’éblouissement en fonction de leur teinte. - verre polarisé : bonne protection aux UV, très forte réduction de l’éblouissement (eau, neige, route…), amélioration de la perception des contrastes, des volumes et des couleurs. - verre photochromique (leur teinte varie en fonction de la luminosité) : protection UV et réduction de l’éblouissement satisfaisante avec une luminosité moyenne (en ville par exemple).

Verres : pour quelle protection opter ?

Verres : pour quelle protection opter ?© Adobe StockPour être sûr(e) de protéger ses yeux, il faut des verres filtrant les UV en fonction de l’exposition. Il existe quatre catégories : - Catégorie 0 : aucune protection solaire, réservée au confort et à l’esthétique. - Catégories 1 et 2 : luminosités atténuées et moyennes (en ville). - Catégorie 3 : luminosité forte (à la plage). - Catégorie 4 : conditions extrêmes de luminosité (haute montagne, haute mer). Attention : Ne pas confondre verres filtrants et teintés ! Les premiers protègent des rayons, les seconds de l’éblouissement. Les teintés sont dangereux : derrière eux, la pupille s’ouvre et laisse pénétrer davantage d’UV.

Lunettes de soleil : les normes obligatoires

Lunettes de soleil : les normes obligatoires© Adobe StockMarché, boutique saisonnière, supermarché… Plus les beaux jours approchent, plus les lunettes de soleil florissent dans les étalages commerçants. Attention pourtant à ne pas vous faire avoir sur la qualité du produit proposé ! Des lunettes de soleil aux normes doivent comporter : - le marquage "CE" (communauté européenne) de façon lisible et indélébile - la notice d’information avec le pouvoir filtrant des verres (catégorie de 1 à 4). La résistance des verres (incassable ou non) peut être mentionnée mais elle reste facultative.

Lunettes de soleil : marque ou pas marque ?

Lunettes de soleil : marque ou pas marque ?© Adobe StockGucci, Dior, Rayban… Est-on mieux protégé du soleil avec des lunettes de marque ? "La marque garantit la qualité, c’est-à-dire la fiabilité des montures et des verres. Mais elles ne protègent pas mieux que des lunettes sans marque", répond Pascal, vendeur et opticien à Colombes. Le choix de lunettes de marque est aussi le plus souvent (et peu d’entre nous le nieront) une question d’esthétique. En fait, le plus important à retenir est d’opter pour des lunettes 100 % UV (cette mention figure en général sur la paire de lunettes). Le choix sera ainsi plus large si vous allez chez un opticien car "ils sont obligés de vendre des lunettes garantissant une protection totale contre les rayons ultraviolets", explique notre interlocuteur.

Les lentilles de contact protègent-elles des UV ?

Les lentilles de contact protègent-elles des UV ?© Adobe StockÇa dépend ! Certaines lentilles de contact sont dotées de filtres UV mais d’autres non ! Il suffit de demander à votre opticien ou ophtalmologue pour le savoir. Par ailleurs, sachez que même si vos lentilles possèdent un filtre UV, "elles protègent la cornée, le cristallin et la rétine des rayons du soleil mais pas les paupières ni les conjonctives", rappelle l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). Il est conseillé de porter en plus des lunettes de soleil (catégorie 0 à 4 selon l’exposition). A noter : Il existe deux catégories de lentilles protégeant contre les UV : les lentilles traitées spécialement à cet effet, et les lentilles teintées dites "solaires", particulièrement conseillées aux personnes étant régulièrement à l’extérieur.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.