Vagin et vulve : y a-t-il une différence ?

Publié le 20 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
L’appareil génital féminin est mal connu, y compris par les femmes elles-mêmes. En effet, une femme sur deux ne sait pas nommer les divers organes génitaux de son anatomie, tandis qu’elle connaît ceux de l’homme. Nous allons donc faire le point ici sur la différence entre la vulve et le vagin, ainsi que sur l’hygiène intime relative à chacun.
Publicité
Vagin et vulve : y a-t-il une différence ?Istock

La vulve: de quoi s’agit-il?

La vulve est parfois confondue, à tort, avec le vagin. Elle englobe en réalité les organes génitaux externes de la femme. Autrement dit, la vulve est composée des petites lèvres, des grandes lèvres, du clitoris et enfin, du vestibule (lequel désigne l’orifice du vagin et l’urètre). Quant à sa taille et à sa forme, il n’existe pas de standard, c’est très variable d’une femme à l’autre.

Hygiène intime de la vulve

Il est important d’adopter une hygiène intime irréprochable, laquelle importe tant au niveau de la fréquence des soins que de la manière dont ils sont prodigués. En effet, il faut éviter que la flore intime soit déséquilibrée par le recours à des lingettes intimes parfumées, des savons ou des gels lavants trop agressifs. C’est pourquoi on préconise des produits lavants au pH neutre. Par ailleurs, aux toilettes, on veille à toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter que des germes infectieux se propagent de l’anus vers la vulve et provoquent une vulvite. Enfin, on préfère les sous-vêtements en coton aux sous-vêtements synthétiques, de même que le port de vêtements amples à celui de vêtements serrés.

Publicité
Publicité

Le vagin: de quoi s’agit-il?

Contrairement à la vulve qui recouvre les organes génitaux externes de la femme, le vagin est un organe génital interne. Il correspond au tube musculaire emprunté lors de l’accouchement ou lors des rapports intimes avec pénétration, tube qui s’ouvre au niveau de la vulve. Il a une profondeur de huit centimètres en moyenne, et est en relation avec l’utérus et le col de l’utérus. Le vagin abrite le fameux point G, point érogène s’il en est un. Le point G se trouve en effet sur la face antérieure du vagin, deux à cinq centimètres après l’entrée de ce dernier. Stimulé, il est source d’orgasme pour la femme.

Hygiène intime du vagin

S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, ce serait celui-ci: toute douche vaginale est à proscrire. En effet, la toilette intime d’une femme doit absolument demeurer externe, et donc se limiter à la vulve, au risque sinon de déséquilibrer la flore vaginale et de générer des infections. En effet, le vagin est tapissé d’une couche protectrice composée de micro-organismes, principalement des lactobacilles, dont l’équilibre est très fragile. En cas de déséquilibre de la flore qui tapisse le vagin, on parle de vaginose. Et, si ce déséquilibre provoque la prolifération de germes pathogènes, alors une infection se déclenche, c’est ce que l’on appelle une vaginite (pertes abondantes et malodorantes, brûlures, démangeaisons, rougeurs).Il est donc essentiel de bien distinguer la vulve du vagin, et d’apporter l’hygiène intime adaptée à chacun.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X