Pénis : 8 signes qui doivent vous alerter

Pénis courbé, petits boutons blancs, démangeaisons, douleurs... L'homme peut avoir du mal à dire qu'il a un problème. Parfois c'est même sa partenaire qui s'en rend compte avant lui. Medisite vous éclaire avec le Dr Marc Galiano, urologue, sur les symptômes qui doivent vraiment inquiéter.

Publicité

Pénis courbé : une maladie de Lapeyronie ?

Près d'1 homme sur 9 a un pénis courbé. Non seulement cela peut créer des douleurs pour l'homme pendant les rapports, mais aussi entraver le plaisir de sa partenaire. "La vie du patient peut vraiment être gâchée par ce problème : perte de confiance en soi, dans la vie, au travail, solitude... " remarque l'urologue Marc GaIiano.

Publicité
Publicité

Les deux causes du pénis courbé :
Une courbure génitale : C’est un problème de naissance, "la courbure s’aggrave avec la puberté, l’inclinaison peut-être ventrale ou latérale et est dûe à une inégalité de croissance des corps caverneux de la verge", explique le spécialiste. Le problème se règle avec une opération chirurgicale.
La maladie de Lapeyronie : Au gré des rapports sexuels, le pénis peut subir des traumatismes comme des petits coups. "Les micro fractures cicatrisent mal et entraînent des courbures au niveau de la blessure", explique l'urologue. Génétiquement certaines personnes ont un terrain plus sensible à ces traumatismes. Les moins de 30 ans seraient aussi plus à risque. Il est important de consulter un spécialiste qui peut prescrire des médicaments, des injections ou réaliser une opération chirugicale.

Des petits boutons blancs

"Enormément d’hommes s’inquiètent parce qu’ils ont de petits boutons blancs sur le gland mais la plupart du temps il n’y a pas du tout de quoi s’en faire" indique le praticien. Ces petites vésicules perlées sont surtout un problème d’esthétique pour le patient lorsqu’il y en a beaucoup. Elles peuvent parfois être confondues avec des condylomes mais il n'en est rien. Elles sont en fait physiologiques.
La solution : Si vraiment vous ne pouvez pas vivre avec, il existe un moyen de s’en débarrasser grâce à une opération au laser. Le nombre de séances varie en fonction des cas et requiert une journée d’arrêt de travail. Il faudra patienter une dizaine de jours avant d’avoir des rapports sexuels. Bien sûr, ce n'est pas pris en charge par la sécurité Sociale.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X