Mycose vaginale : peut-on faire l'amour quand même ?

Publié le 24 Août 2015 par La Rédaction Médisite | Mis à jour le 17 Septembre 2018 par Marion Guérin, journaliste santé
Brûlures, démangeaisons, pertes blanches épaisses… la mycose vaginale peut occasionner bien des désagréments chez la femme. Si cette infection est relativement courante, elle nécessite d'être traitée afin d'éviter les récidives. Mais la mycose vaginale empêche-t-elle les rapports sexuels et peut-on quand même faire l'amour lorsqu'on en est atteinte ?
Publicité
Mycose vaginale : peut-on faire l'amour quand même ?Fotolia

Qu'est-ce qu'une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est due à un champignon, le Candida albicans, qui se développe dans les muqueuses génitales. C’est l'infection vaginale la plus fréquente chez la femme : 75 % d’entre elles connaîtront au cours de leur vie. Plusieurs facteurs peuvent favoriser son développement comme un nettoyage trop intensif des parties intimes, la prise d'antibiotiques, la grossesse, des maladies comme le diabète ou encore le fait de porter des vêtements trop serrés. Lorsque le champignon se développe, il occasionne des démangeaisons au niveau de la vulve, des brûlures mais aussi des pertes blanches plus épaisses que d'ordinaire.

A lire aussi : Mycose vaginale

Publicité
Publicité

La mycose vaginale empêche-t-elle de faire l'amour ?

La mycose vaginale n'empêche pas de faire l'amour, mais les rapports sexuels peuvent parfois être douloureux. Le frottement du pénis contre la paroi vaginale peut augmenter l'irritation et occasionner des douleurs parfois très intenses. Même si la mycose se transmet très rarement à l'homme, il est vivement conseillé de porter un préservatif lorsque vous faites l'amour avec votre partenaire, car le sperme peut modifier le pH de votre vagin et favoriser le développement du champignon. Veillez également à utiliser du lubrifiant en quantité suffisante afin de ne pas aggraver l'irritation vaginale.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X