Mycose vaginale : les solutions pour la soulager vite !

Certifié par nos experts médicaux MedisitePrès de 75% des femmes ont une mycose vaginale au moins une fois dans leur vie. Démangeaisons, brûlures au moment d'uriner, rapports sexuels douloureux... Cette affection fréquente et très désagréable peut être soulagée rapidement. Médicaments, crèmes, homéopathie, huiles essentielles, aliments… Tour des solutions efficaces et des mesures à prendre avec votre partenaire.
Sommaire

Appliquer de l’huile essentielle de thym

Appliquer de l’huile essentielle de thym© IstockCertaines huiles essentielles peuvent être intéressantes en cas de mycose. Plus particulièrement celles de thym à linalol, de niaouli, de sauge ou de bardane.

La prise du traitement : Mélanger 3 gouttes de thym (ou de niaouli ou de sauge ou de bardane*) avec 10 gouttes d'huile végétale (comme la calophylle) et appliquer localement sur les tissus extérieurs touchés par la mycose, matin et soir jusqu'à disparition.
En plus, poser une goutte d'HE sur une petite cuillère à café de miel (ou un comprimé neutre) et laisser fondre en bouche. A faire 3 fois par jour pendant 20 jours.

Contre-indications : pendant les 3 premiers mois de la grossesse et durant l'allaitement.

* choisissez une des quatre HE

Les ovules vaginaux, ça soulage !

A l'origine des mycoses vaginales, un champignon de la famille des levures : le candida*. Celui-ci est capable d'affecter plusieurs parties de l'organisme et notamment le vagin. La prise d'ovules suffit souvent à enrayer les symptômes et le développement du champignon.

C'est quoi : il s'agit d'un traitement local. Les ovules sont à introduire directement dans le vagin principalement le soir, même pendant les règles. Ils se dissolvent lentement et libèrent une substance active qui détruit les champignons.

La prise du traitement : de 1 à 7 jours en fonction du médicament (monodose ou traitement sur plusieurs jours). En plus des ovules, votre médecin vous prescrira une crème ou un lait antifongique à appliquer directement sur les muqueuses de la vulve.

Contre-indications : aucune.

* à 90% le candida albicans

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Des produits pour l'hygiène intime responsables de mycoses ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Petit pénis
Source(s):

- Guide de poche d'aromathérapie du Dr Danièle Festy et Isabelle Pacchioni, Editions Leduc.S.
- Les maladies de peau, Dr Jean-Loup Dervaux, Dangles.

Remerciements au Dr Marc-Alain Rozan, gynécologue-obstétrien-andrologue et président honoraire du Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France

La rédaction vous recommande sur Amazon :