Froid : les reflexes a adopter pour proteger son coeur

Lorsque l’hiver arrive, nous sommes nombreux à essayer, tant bien que mal, de nous protéger du froid. On enfile ses gants les plus chauds, on met de confortables bottes fourrées, on sort son plus joli bonnet… Mais ces réflexes ne suffisent pas toujours à protéger certains organes… comme le cœur. Découvrez les gestes à adopter pour (enfin) prendre soin de lui en hiver. 

Quels sont les effets du froid sur le cœur ?

Le cœur n'aime pas le froid. En raison de la vasoconstriction (mécanisme physiologique correspondant à la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins, ndlr), il travaille dur et fatigue plus vite. Il se met à battre rapidement et sa consommation d'oxygène augmente. 

À cause du calibre rétréci des artères, le risque de déchirure de la paroi artérielle augmente. Au niveau des artères coronaires, un caillot peut se détacher et entraîner une crise cardiaque.

En cas de grand froid, une poussée d’hypertension artérielle peut aussi avoir de graves effets : accident vasculaire cérébral ou rupture d’un anévrisme cérébral.

Le froid est par ailleurs une source de déshydratation (notamment parce que l'eau contenue dans notre peau s'évapore au contact de l'air frais et sec, ndlr), ce qui réduit la fluidité du sang et demande plus d'efforts au cœur pour fonctionner. 

Enfin, l’augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle et les besoins importants en oxygène peuvent entraîner une décompensation (dégradation souvent brutale d'un organe qui était jusqu'alors maintenu en équilibre par des mécanismes de compensation qui empêchaient la survenue de ce dérèglement, ndlr) chez des patients ayant des antécédents cardiovasculaires. 

Découvrez maintenant les réflexes à adopter pour protéger votre cœur, avec l’aide de La Fédération française de cardiologie.

Bien se couvrir

1/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

Bien se couvrir est important pour protéger votre cœur. En effet, selon la Fédération française de cardiologie, il faut “se couvrir chaudement en particulier les extrémités et la tête, notamment pour les hommes chauves, qui présentent un risque accru d’accident cardiaque pour éviter les phénomènes vasoconstricteurs”.

Limiter ses activités en cas de pic de pollution

2/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

En cas de pic de pollution et de grand froid, il est important de limiter ses activités : les microparticules et le monoxyde d’azote augmentent le risque d’infarctus.

Éviter les efforts brutaux dans le froid

3/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

Lorsqu'il fait froid, il convient d'éviter les efforts brutaux, comme faire du sport en extérieur ou déneiger sa voiture (en particulier lorsque vous ne vous êtes pas échauffé).

Être attentif au moindre symptôme

4/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

Sensation d’oppression dans la poitrine, palpitation, essoufflement ou douleur thoracique à l’effort, vertiges… Soyez attentif au moindre symptôme et si l’un d'entre eux apparaît - consultez sans tarder.

Ne pas fumer !

5/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

Stress, froid et tabac… sont un mauvais combo. La conjonction des trois circonstances multiplie très fortement votre risque d’infarctus du myocarde. 

“Le stress entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque. Le froid contracte l’artère coronaire et le tabac accélère également le cœur, tout en intensifiant encore le rétrécissement de l’artère. Sous la convergence des trois facteurs, celle-ci peut se boucher complètement si elle a déjà des plaques d’athérome en formation”, met en garde la Fédération.

Faire un check-up complet chez un médecin

6/6
Froid : les réflexes à adopter pour protéger son coeur

Vous pouvez également faire un check-up chez votre médecin, qui pourra notamment évaluer vos facteurs de risque cardio-vasculaires ou encore repérer la présence éventuelle d'un souffle au cœur. 

Sources

Les températures chutent, protégez votre cœur, Fédération française de cardiologie, 21 janvier 2019. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.