Sommeil : les erreurs à ne plus faire lorsqu'il fait chaud

Certifié par nos experts médicaux MedisiteEn ce moment, il vous est impossible de passer une bonne nuit ? C'est normal : la chaleur est l'ennemie numéro 1 de votre sommeil. Passage en revue des erreurs à ne plus faire au lit lorsque les températures grimpent.
Sommaire

© Istock

Alors que la chaleur estivale signe son grand retour, les Français ne manquent pas d’imagination pour trouver la meilleure solution qui leur permettrait de passer une bonne nuit. Certains sont prêts à tenter le tout pour le tout, et même à dormir par terre ! Néanmoins, prudence, certaines habitudes ne sont pas sans risque. On fait le point avec le Dr Bondeville, médecin généraliste.

Pourquoi dort-on mal quand il fait chaud ?

D'après Katerina Espa Cervena, du Laboratoire du sommeil des Hôpitaux universitaires de Genève, interviewée par "Le Temps" la chaleur et le sommeil ne font pas bon ménage... lorsque l'on n'y est pas habitué. En effet, dans les pays chauds, les personnes n’ont aucun problème à dormir sous 35 °c ou 40 °c.

"C’est une question d’habitude, commente la scientifique. Il y a aussi un facteur psychologique qui joue énormément."

Comme pour les insomnies, l’angoisse de ne pas dormir à cause de la chaleur empêche de trouver le sommeil.

Mais de manière générale, les troubles sont liés au système de thermorégulation : le corps a besoin de se refroidir de 0,5 °C pour s'endormir. Or, il est plus difficile d’évacuer la chaleur lorsque la température est élevée.

C'est pourquoi, "les gens qui arrivent facilement à perdre de la chaleur dorment bien, relève Christian Cajochen, directeur du Centre de chronobiologie de la clinique psychiatrique universitaire de Bâle. "Mais les personnes en surpoids, par exemple, ou qui ont une mauvaise circulation, ont des problèmes de sommeil", ajoute-t-il.

Le cycle du sommeil est intimement lié à la température

Pour se rafraîchir, l'organisme utilise son réseau de vaisseaux sanguins, qu’il dilate pendant le sommeil.

Mais attention : tout le corps ne se refroidit pas. La température centrale baisse lorsqu’on s’endort, mais celle des extrémités monte d’environ un degré.

Certaines personnes, notamment les femmes, ont les extrémités froides et peuvent mettre des chaussettes pour s’endormir plus facilement. Mais à un certain stade de la nuit, elles auront sans doute trop chaud et devront les enlever.

Que font les Français pour mieux dormir malgré la chaleur ?

D'après un Sondage Climson réalisé l'été dernier, "pour tenter de se rafraîchir, les Français se tournent en majorité vers les précautions de vigilance traditionnelles, même si dans quelques cas, ils paraissent prêts à prendre des mesures radicales comme faire chambre à part ou fuir leur lit pour dormir sur le canapé ou par terre", commente Climson face aux résultats du sondage.

En effet, la plupart des Français déclarent aérer leur chambre aux heures les plus fraîches (89 %), fermer les volets (88 %) et avoir recours à la climatisation (74 %). En outre, ils sont aussi très nombreux à prendre des douches froides (70 %), dormir nu (67 %) et utiliser le ventilateur (63 %).

Certaines solutions radicales (et pas toujours bonnes à prendre) ont également été partagées par les Français, à savoir, faire chambre à part (39 %), placer du linge humide dans la pièce (35 %) et dormir par terre (16 %).

Voyons maintenant ensemble les pires erreurs à ne plus faire en cas de forte chaleur.

Que font les Français pour mieux dormir malgré la chaleur ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Emmanuelle Bondeville, médecin généraliste.

Sondage Opinion Waw.

Pourquoi on dort mal quand il fait chaud, Le temps, 20 août 2009.