Piqûre de méduse : 5 solutions pour la soulager vite

Année à méduse ? Attention à la plage ! Leurs piqûres sont redoutables. Brûlures en sortant de la baignade, démangeaisons... Medisite vous donne les 5 bons réflexes pour calmer rapidement la douleur.

Publicité

Rincez à l'eau de mer

Les piqûres de méduses provoquent de grosses brûlures. Leurs tentacules sont composées de filaments qui restent sur la blessure et diffusent le venin.

Rincer à l'eau de mer, et surtout pas à l'eau claire : Immédiatement après la piqûre, plonger la partie piquée dans l'eau de mer et frotter doucement pour essayer de retirer les filaments. Il ne faut pas surtout pas rincer avec de l'eau douce ou claire : "Cela peut stimuler le venin et empirer le phénomène urticant" nous explique une pharmacienne de Fréjus (Var).

Frottez légèrement avec du sable

Vous venez de vous faire piquer et vous êtes encore sur la plage ? Après avoir rincé, "il faut prendre une poignée de sable et frotter légèrement sur la piqûre jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de filaments" conseille une pharmacienne de Fréjus. Ce sont les filaments urticants qui provoquent les vives douleurs de la blessure.

Publicité
Publicité

Autre astuce de La Croix-Rouge : Recouvrir la plaie avec le sable et laisse sécher. Retirer ensuite le sable avec un carton rigide pour enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Et rincer à nouveau.

2 gouttes d'huile essentielle de lavande

L'huile essentielle de lavande c'est l'huile indispensable quand vous partez en vacances. Si elle est reconnue pour calmer une piqûre de moustique, elle peut aussi très bien apaiser celle de la méduse.

En pratique : Après avoir rincé la piqûre (avec de l'eau de mer), appliquez 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic pure et renouvelez 3 à 4 fois dans la demi-heure qui suit.

Vaseline, Biafine® : pensez aux corps gras

"Les piqûres de méduse se soignent comme les brûlures" explique une pharmacienne de la ville de Fréjus (Var). Pour apaiser et réduire l'inflammation il est donc conseillé d'appliquer une crème après avoir rincé la piqûre (à l'eau de mer ou au vinaigre). De la petite rougeur à la cloque, il en existe pour chaque situation.
La Biafine® : "Lorsqu'il y a une légère brûlure il faut en appliquer systématiquement sur la plaque jusqu’à ce qu'elle disparaisse", explique la pharmacienne. Très grasse, elle réhydrate la peau et aide à cicatriser.
Une pommade corticoïde : "On peut en conseiller si la plaque est importante car elles sont anti-inflammatoires. Il existe Ontohydrcortisone® ou encore Osmosoft®", ajoute notre interlocutrice.
La vaseline : Si la brûlure se transforme en cloque, il existe en officine des pansements imprégnés de vaseline à appliquer pendant 2 ou 3 jours jusqu'à ce que la blessure disparaisse.

Les antihistaminiques en cas d'allergie

Après une piqûre de méduse, si en plus de la brûlure vous vous grattez tout le temps, c'est peut-être une réaction allergique. Pas de panique ! A la pharmacie, ils ont ce qu'il faut. "On peut donner des antihistaminiques pendant 2 ou 3 jours pour apaiser les démangeaisons" confirme une pharmacienne de Fréjus.

Vinaigre, urine... Méfiez-vous !

Certains remèdes de grand-mère ne sont pas à suivre quand il s'agit des piqûres de méduse. Par exemple, le fait de mettre du vinaigre peut activer des cellules urticantes plutôt que d'apaiser la douleur. De même, il est déconseillé d'appliquer de l'alcool, de l'urine ou encore de la salive sur la plaie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X