Avion : surveillez vos jambes !

Publié le 25 Juin 2007 par Hélène Poulain, rédacteur
Validé par : Dr Jean-Pierre Rageau, Médecin généraliste et psychanalyste

Les vols aériens, et plus particulièrement long-courriers, augmentent le risque de formation de caillots sanguin dans les jambes (thromboses). Voici comment les éviter.

Publicité

Ne restez pas immobile

Croisées, tassées, comprimées, en avion, surtout en classe économique, vos gambettes sont en cage. Inconfortable, cette position augmente le risque de thrombose veineuse (ou thrombophlébite) par 2 à 4, surtout si votre vol est un long-courrier. A l’origine de ce problème : l’immobilité, l’exiguïté, la chaleur, une faible pression et une raréfaction de l’oxygène dues à l’altitude.

Publicité
Publicité

Autant de paramètres qui perturbent le retour veineux. Le sang tend alors à stagner dans le bas des jambes et des caillots peuvent se former. Les symptômes de la thrombose peuvent être silencieux. Si vous ressentez localement une chaleur avec rougeur et gonflement ou une douleur lancinante en marchant, prenez ce risque au sérieux. Le caillot de sang peut migrer vers vos poumons et provoquer une embolie pulmonaire

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X