Constipation : 7 astuces pour l-eviter en vacances

Les vacances d’été ne sont pas tout le temps une partie de plaisir. Bien souvent, elles sont accompagnées de maux de ventre, comme la constipation. Heureusement, ce n'est pas une fatalité : découvrez vite nos astuces faciles à adopter pour dire adieu à ce trouble digestif. 

Pourquoi est-on constipé en vacances ?

Stress du voyage, bouleversement des habitudes alimentaires... De nombreux éléments peuvent perturber vos intestins. Bonne nouvelle, ceux-ci peuvent facilement être identifiés. Les voici : 

  • la station assise et immobile lors des longs trajets en voiture, train ou avion (qui ne fait pas du bien à votre ventre) ; 
  • les transports et notamment l'avion : lorsqu'on le prend, le relâchement psychologique n’est pas forcément au rendez-vous, l’état des toilettes n'est pas toujours rassurant ;
  • la chaleur, responsable de la déshydratation (les selles ne contiendront plus assez d'eau et seront ainsi plus difficiles à évacuer) ;
  • les repas décalés dus au changement de rythme de vie ;
  • le changement d'alimentatio n (il arrive que l'on mange plus gras, plus salé ou encore plus sucré pendant nos congés) ; 
  • le décalage horaire (dans cette situation, les sécrétions hormonales ne vont pas se faire au bon moment. En effet, les hormones qui enclenchent le processus d'aller à la selle sont sensibles à l’alternance jour/nuit).
  • l'hygiène douteuse de certaines toilettes, qui retarde le moment d’aller à la selle.

Quels signes doivent alerter ?

En cas de douleurs intestinales, d'excréments très durs, de diarrhées, de sensation d’évacuation incomplète ou encore d'efforts de poussée... il est possible que vous soyez constipé.

Le fait d'avoir moins de trois selles par semaine doit aussi vous inquiéter. 

Si la situation est vraiment coincée, les gastro-entérologues conseillent de passer, ponctuellement, aux laxatifs actifs qui stimulent la motricité intestinale.

Tout comme les tisanes (bourdaine, le séné)… mais avec parcimonie et toujours selon l'avis de votre médecin.

Sachez que la constipation peut être qualifiée de sévère lorsque l’émission de selle est inférieure à une par semaine. Elle est généralement résistante aux différents traitements médicaux proposés.

Vacances : comment réagir en cas de constipation ?

Déjà, ne paniquez pas. Si vous êtes constipé depuis seulement quelques jours, appliquez les conseils listés dans le diaporama, prenez éventuellement des médicaments en auto-médication et surveillez votre état. 

Si besoin, le site de l’Assurance Maladie présente un récapitulatif des situations possibles face à la constipation.

En revanche, vous devez consulter rapidement un médecin si : 

  • Vous avez plus de 50 ans et votre constipation est importante ;
  • Vous avez du sang dans les selles ;
  • Vous êtes suivi pour une maladie chronique du côlon (maladie de Crohn par exemple) ;
  • Vous avez une autre maladie ;
  • Vous êtes constipée durant votre grossesse ou lors de l'allaitement ;
  • Vous avez d’autres symptômes qui accompagnent la constipation : douleurs abdominales qui ne passent pas, présence de glaires dans les selles, épisodes de diarrhée alternant avec la constipation ou impossibilité de retenir ses selles ;
  • Vous n'avez jamais eu de problème de constipation et une constipation est apparue sans raison apparente et elle ne cède pas spontanément ;
  • Vous perdez du poids ;
  • Vous prenez des médicaments qui favorisent la constipation ;
  • Si vous avez de la fièvre et de fortes douleurs dans le ventre.
  • Enfin, si malgré toutes les mesures prises, la constipation ne passe pas.

Voyons maintenant ensemble les meilleures astuces pour éviter d'être constipé en été.

Dans les transports, bougez !

1/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

En train ou en avion, essayer de se déplacer le plus souvent possible ... En voiture, faire des arrêts fréquents (de préférence toutes les deux heures) et marcher un peu.

Buvez minimum 1,5 litre d'eau par jour

2/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

Hydratez-vous au maximum : entre 1.5 et 2L par jour. Cela ramollira vos selles. Favorisez les eaux riches en magnésium comme l'Hépar, elles sont un bon remède contre les problèmes de constipation.

Prenez le temps de manger

3/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

En vacances, le temps s'arrête. Alors, prenez du temps pour manger tranquillement et à heures régulières. Votre intestin vous dira merci !

Misez sur les fruits et légumes

4/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

Consommez donc davantage de fruits (pruneaux, abricots, figues) et de légumes frais et secs et préférez les céréales complètes (riz, pâtes, pain…) aux céréales trop raffinées. Ce mode d’alimentation augmente le volume des selles ce qui stimule la motricité intestinale.

Faites du sport

5/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

Marcher, nager, faire de la gym... les vacances sont propices à ce type d’exercice tous les jours. Alors, consacrez-y 30 minutes au quotidien pour dire adieu à vos troubles digestifs. 

Massez-vous le ventre

6/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

Pour activer un intestin paresseux, massez-vous doucement et régulièrement le ventre.

Ne pas se "retenir"

7/7
Vacances : 7 astuces pour éviter d'être constipé !

En cas de conditions d’hygiènes douteuses ou de sentiment d'être "mal à l'aise" chez les autres en vacances, beaucoup de personnes se retiennent. Pourtant, il ne faut pas vouloir différer le moment d'aller à la selle sous peine de ne pas y aller du tout.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Pourquoi est-on constipé en vacances ?, Giphar. 

Vacances : Comment gérer ses problèmes de constipation ?, 20 minutes, 12 juillet 2019.

Constipation de l'adulte : définition, symptômes, facteurs favorisants, Améli.fr, 31 juillet 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.