Hypertension, diabete, migraine… : les destinations de vacances a eviter !

Les vacances se profilent déjà et vous êtes tout excité à l’idée de lever les voiles ! C’est tant mieux. Seulement, il est important de rester prudent et de tenir compte de votre état de santé lorsque vous choisissez votre séjour. Plage, montagne, grande ville… Toutes ces destinations ne sont pas toujours idéales. Qu’ils s’agissent de la chaleur, de l’altitude ou encore du décalage horaire, certains facteurs peuvent accentuer les douleurs ou maladie chronique, si vous en souffrez.

Il est également recommandé de consulter votre médecin traitant environ 6 semaines avant votre départ en vacances si vous avez des problèmes de santé. Il est le mieux placé pour vous rappeler les vaccins auxquels il faut penser, mais aussi les précautions à prendre. Vérifiez aussi si la situation sanitaire de votre pays de destination n’a pas évolué entre-temps, et qu'aucun risque de maladie grave n’est survenu.

"Pour ceux qui partent en vacances à l’étranger, il peut être nécessaire de se vacciner ou de prévoir un traitement préventif, met en garde l’Assurance Maladie. Fièvre jaune, traitement contre le paludisme, hépatite… Cela dépend des obligations administratives de chaque pays, mais aussi de la situation sanitaire de la destination choisie".

Vacances : que doit contenir ma trousse à pharmacie ?

Certes, on ne peut pas toujours tout anticiper lors d’un voyage. Néanmoins, votre trousse à pharmacie pourra peut-être vous porter secours en cas de petits bobos. Pensez à y mettre un thermomètre (pour prendre votre température en cas de fièvre), une paire de ciseau, tire-tic et pinces à épiler (efficace pour retirer une écharde ou un dard d’insecte), du sérum physiologique, des pansements stériles, un antiseptique, des sucres (surtout si vous êtes diabétique eu sujet à l’hypoglycémie), de l’arnica, des crèmes contre les brûlures et quelques médicaments (antalgiques, antidiarrhéique, anticonstipation ou contre le mal des transports).

Comment me faire rembourser pour des soins à l’étranger en cas de problème de santé ?

Si vous êtes victime d’un accident ou d’une maladie lors de votre séjour à l’étranger, vous devrez faire l’avance des frais auprès de la structure de soin du pays dans lequel vous séjournez. Attention, pensez absolument à conserver l’ensemble des factures et justificatifs. À votre retour en France, vous pourrez adresser ces documents à l’Assurance Maladie et/ou à votre complémentaire.

Prudence toutefois à ne pas trop miser sur votre complémentaire pour adoucir le reste à charge. Hors Union européenne, les remboursements ne sont pas toujours automatiques. Mieux vaut donc vérifier son contrat pour ne pas tomber de haut.

Découvrez à travers notre diaporama, les destinations à éviter cet été, avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Hypertension artérielle : exit les randonnées à la montagne !

1/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Si vous souffrez d’hypertension, il vaut partir à la mer qu’à la montagne. Il se trouve que l’altitude agit sur la pression sanguine et va ainsi augmenter. En revanche, la plage permet de réguler la tension.

De manière générale, ce type de séjour est contre-indiqué pour toute personnes aux antécédents cardiaques et pulmonaires. Plus on grimpe en altitude, plus la pression de l’oxygène contenue dans l’air diminue. Cela réduit la quantité d’oxygène disponible pour vos poumons.

Hypotension : ne partez pas à la mer

2/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Si au contraire, vous souffrez d’hypotension (une tension artérielle plus basse que la normale), il vaut mieux éviter les stations balnéaires. La pression sanguine diminuera encore plus lorsque vous serez à la mer. Ce n’est pas pour rien que les hypotendus ont tendance à se sentir faibles à la plage. En outre, il est recommandé à ces personnes d’éviter les expositions prolongées au soleil.

Epilepsie : le décalage horaire ne doit pas être trop brutal

3/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Vous êtes épileptique ? Rassurez-vous, ce n’est pas une raison pour vous priver de vacances cet été. La liste des préparatifs pour le voyage sera simplement un peu plus longue. "Dans la mesure du possible, il faudrait éviter les trop grandes perturbations du rythme diurne et nocturne, met en garde la Fondation Eclipse (dédiée à l’épilpsie). Lors de voyages sous d’autres latitudes, il faut se souvenir qu’à cause du décalage horaire, le rythme de sommeil et d’éveil change. Cela concerne le vol, évidemment, mais généralement aussi les deux ou trois jours qui le suivent. Dans la mesure du possible ne pas changer de rythme trop brusquement".

Rhinite allergique : fuyez les grandes villes polluées

4/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Les personnes sujettes aux rhinites allergiques devraient idéalement éviter les grandes villes, car la présence d’acariens et de polluants est plus importante. Si vous êtes concerné, préférez les vacances à la montagne !

Varice : attention, si vous partez dans un pays chaud !

5/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Les varices sont des dilatations permanentes des veines, le plus souvent sur un membre inférieur. Les patients concernés par ce désagrément devraient éviter les destinations les plus chaudes. La chaleur est néfaste pour la circulation sanguine. Préférez donc un pays au climat tempéré pour partir.

Migraine : limitez l’exposition au soleil

6/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

L’exposition au soleil, l’augmentation de la pression atmosphérique ou la déshydratation sont des facteurs propices aux migraines. Évitez aussi les lieux trop bruyants.

Psoriasis : préférez la mer

7/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Cette maladie chronique et inflammatoire de la peau se manifeste par des lésions cutanées squameuses. Le soleil, l’eau de mer et l’humidité sont bénéfiques pour les patients atteints de psoriasis et favorisent la guérison des lésions. C’est pourquoi la plage est une destination idéale pour les personnes qui souffrent de cette maladie.

Diabète : évitez de marcher pieds nus en vacances !

8/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

Le diabète n’a pas à influencer le choix de la destination. Néanmoins, vous devrez à tout prix conserver vos habitudes et suivre les conseils de votre médecin, même en vacances. Faites du sport régulièrement, respectez les horaires de prise de médicament et l’heure des repas et faites attentions à vos pieds. En effet, il vaut mieux éviter de marcher pieds nus : en cas de plaies, vous risquez de graves complications. 

"Des petites blessures ou anomalies du pied (cor, durillon, fissure, crevasse, mycose...) finissent par s'amplifier et s'infecter... avec un risque d'amputation", avertit la Fédération Française des Diabétiques.

J'ai eu le Covid-19 : puis-je partir en vacances ?

9/9
Hypertension, diabète, migraine… : les destinations de vacances à éviter !

"Si vous n'avez pas de séquelles, vous pouvez tout à fait envisager de partir en vacances cet été, nous rassure le Dr Della Valle. En revanche, si vous souffrez encore de difficultés respiratoires, il vaut mieux éviter la montagne ainsi que les régions trop chaudes". 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci à Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

PARTIR EN VACANCES QUAND ON EST ÉPILEPTIQUE ?, Eclipse

LE PIED DIABÉTIQUE ET SES AFFECTIONS, Fédération Française des Diabétiques

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.