Le syndrome rotulien se caractérise par une souffrance localisée à l’avant du genou, juste entre la rotule et le fémur. L’articulation fémoro-patellaire est touchée parce que la rotule est désaxée. Cette articulation joue, en temps normal, un rôle essentiel pour la flexion et l’extension du genou. Elle lui permet également de rester stable. Mais quand la rotule est désaxée, les frottements qui en résultent peuvent provoquer une inflammation du cartilage rotulien. Certains mouvements et postures deviennent douloureux comme la course à pied ou la position assise.

Diagnostic et pistes de traitement

Le diagnostic se base sur les plaintes des patients : douleurs au genou, difficulté à monter les escaliers, à rester assis trop longtemps, douleurs lors d’épreuves sportives de course. Ils peuvent également se sentir instables, ou parler de « genou qui lâche », de « sensation de blocage » ou encore de « craquements dans le genou ». Les médecins observent une rotule douloureuse lors de l’examen. Les bilans radiographiques ne présentent pas d’anomalie mais un épanchement articulaire peut accompagner les douleurs.

Voici les 5 conseils du Docteur Jacques Rodineau, spécialiste de médecine physique et réadaptation à Paris.

  • Importance de la bonne compréhension de la pathologie par les patients. Les explications sur ce qui provoque les gênes et douleurs participent à la prise en charge et au traitement du syndrome rotulien.
  • Le renforcement des muscles de la hanche et du quadriceps est préconisé pour soulager l’articulation touchée.
  • L’utilisation du paracétamol permet de soulager les douleurs.
  • L’utilisation d’une genouillère ou d’orthèses plantaires peut s’avérer efficace. La contention permet en effet de repositionner la rotule.
  • La relaxation, la sophrologie, le yoga, le Taï-chi et même l’hypnose ont également fait leur preuve parce qu’ils permettent aux patients de mieux gérer la douleur.

Une visite chez un podologue peut aussi être envisagée afin de réaliser un bilan postural complet. Le podologue pourra alors prescrire des semelles orthopédiques permettant de limiter les rotations internes et maintenir les genoux dans l’axe. On évite ainsi que les douleurs rotuliennes ne deviennent chroniques.

Sources

Amelie Tardivel podologue du sport

https://podologue-amelietardivel.fr/podologue-du-sport/syndrome-rotulien-votre-podologue-vous-dit-tout/

Synthèse du Congrès Journée Raphaëloise sur le syndrome rotulien par le DrJacques Rodineau, médecine physique et réadaptation à Paris. 

https://www.lamedecinedusport.com/traumatologie/congres-journee-raphaeloise-syndrome-rotulien-une-synthese-de-jacques-rodineau/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.