Varicelle : le risque de complications

La varicelle est une maladie infantile très contagieuse caractérisée par l'apparition de démangeaisons et de boutons remplis de liquide. Il s'agit d'une maladie souvent bénigne, mais elle peut aussi être à l'origine de graves complications.

Publicité

© Istock

Complications de la varicelle chez l'enfant

Chez l'enfant, la varicelle peut se compliquer par :
- Une surinfection cutanée suite à des lésions de grattage. Deux bactéries peuvent être responsables, le streptocoque et le staphylocoque, qui, en l'absence de soins, peuvent entraîner un impétigo ou une septicémie.
- Une infection pulmonaire par pneumonie ou pleurésie (épanchement de liquide entre les deux feuillets de la plèvre).
- Le syndrome de Reye (atteinte par le virus du cerveau et du foie). Ce syndrome est provoqué par la prise d'aspirine, traitement fortement contre-indiqué en cas de varicelle et chez le nourrisson.

Publicité
Publicité

Complications de la varicelle chez l'adulte

Il arrive que les adultes contractent aussi la varicelle, les complications sont alors plus fréquentes et plus graves, elles peuvent être :
- Une pneumonie. Elle survient entre 3 à 5 jours après l'apparition des boutons et se manifeste par une toux sèche, des crachats sanglants, un essoufflement et une douleur thoracique.
- Un zona.
- Une méningo-encéphalite. Elle survient entre 2 à 6 jours après l'éruption cutanée et se manifeste par des crises convulsives et des troubles de la conscience.
- Le risque de malformation fœtale est très important si la varicelle est contractée chez la femme enceinte.

Quelles sont les personnes les plus à risque de complications

Les risques de complications de la varicelle sont importants chez les personnes présentant :
- Une infection pulmonaire chronique (bronchite chronique, asthme...).
- Un système immunitaire affaibli soit par la maladie soit par un traitement (corticoïdes, immunodépresseurs, chimiothérapie...).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X