Terreur nocturne de bébé : l'homéopathie est-elle une solution ?

Chez environ 2 % des enfants et des bébés, le sommeil s’accompagne de terreurs nocturnes. Mais grâce à l’homéopathie, le sommeil du bébé peut être apaisé. Se pose encore la question de savoir comment faire prendre l’homéopathie à un bébé, mais vous verrez que cela ne présente aucune difficulté particulière.

Publicité

6438495-inline-500x332.jpg© Istock

Homéopathie et terreur nocturne

La terreur nocturne, qu’on retrouve essentiellement chez les enfants, se caractérise par une agitation brutale et inconsciente qui survient généralement au début de la nuit. On recommande de soigner les terreurs nocturnes à l’aide de Stramonium. Il est également possible de recourir à Arsenicum album ou à Coffea qui se révèlent des médicaments efficaces contre l’agitation et l’anxiété nocturne. Si le bébé crie la nuit et qu’il est très difficile de le calmer, on peut aussi prendre Kalium bromatum. À noter que, pour favoriser le sommeil du bébé, il faut conserver chaque jour le même horaire de coucher (aussi bien le soir que pour la sieste) et éviter de le laisser regarder un écran avant de dormir. Chez les enfants un peu plus grands, généralement hyperactifs, et dont le sommeil est agité avec cauchemars et terreur nocturne, on peut utiliser Tarentula.

Publicité
Publicité

Médecines douces : comment prendre l’homéopathie?

Les bébés ne peuvent pas laisser fondre les granules homéopathiques sous la langue comme il le faudrait. La solution pour leur donner le traitement consiste donc à laisser fondre les granules dans un peu d’eau que l'on donnera à boire au biberon. Dans le cadre du traitement contre les terreurs nocturnes, on utilisera 3 à 5 granules de Stramonium 9 à 15 CH à donner au coucher pendant un mois. La même posologie est à employer avec les autres médicaments.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X